28.10.2020
Actualités L'abbé Gabriel April n'est plus

L’abbé Gabriel April n’est plus

Un prêtre bien connu dans la région de Rimouski et originaire de Saint-Cyprien, l’abbé Gabriel April, qui fut notamment aumonier à l’école Paul-Hubert et à l’hôpital, est décédé jeudi dernier.

Le défunt a œuvré aux quatre coins de la région et dans différentes couches de la société. L’abbé Gabriel April, qui avait 87 ans lors de son décès, a d’abord été animateur de la vie étudiante et professeur à l’École normale Tanguay et à l’École de commerce de Rimouski (1958-1965); puis aumônier diocésain de la Jeunesse étudiante catholique (1965-1969).

Il est devenu ensuite aumônier, puis animateur de la pastorale à l’École Paul-Hubert de Rimouski (1969-1983). Lors des vacances d’été de 1971 et 1972, il participé à une expérience de prêtre ouvrier comme manœuvre au sein de la firme Rimouski Transports et, à l’été 1973, comme employé des Évaluateurs professionnels de Rimouski.

Chevaliers de Colomb

Il fut aussi, entre autres, aumônier diocésain des Chevaliers de Colomb de 1982 à 1984 et aumônier au Centre hospitalier régional de Rimouski (1983-1985). Il prenait par la suite une année de repos (1985-1986), tout en étant responsable de la cure de Saint-Marcellin.

Gabriel April a par la suite été curé à Saint-François-Xavier-de-Viger (1986-1988), au Bic (1988-1994) et en même temps membre de l’équipe pastorale de Saint-Valérien et de Saint-Eugène-de-Ladrière (1992-1994). Après un congé sabbatique (1994-1995), il fut administrateur paroissial à Saint-Donat (1995-1997) et enfin membre de l’équipe pastorale de la cathédrale de Rimouski (1997-2000).

Parcours

L’abbé April était le fils de feu Monsieur Alphonse April, cultivateur, et de feu dame Éva Denis. Il a été ordonné prêtre le 8 juin 1958 à St-Épiphane, par Mgr Charles-Eugène Parent.

Le défunt était né le 25 septembre 1932 et est décédé au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de Rimouski, le 2 avril 2020. En juin 2018, l’abbé April célébrait ses 60 ans d’ordination.

Il a réalisé ses études classiques au Petit Séminaire de Rimouski (1947-1954); ses études théologiques au Grand Séminaire de Rimouski (1954-1958) où il obtient un baccalauréat en théologie; études spéciales à Saint-Benoît-du-Lac (1956-1958) pour l’obtention du 5e degré en chant grégorien.

Bioéthique

Il a suivi des sessions de formation en bioéthique à l’Institut de recherche clinique de Montréal (1979-1981); des cours et stages de perfectionnement (1969-1983); des études spéciales en sculpture et céramique à l’Université du Québec à Rimouski (2000-2001). 

Il prit sa retraite dans le quartier Sacré-Coeur à Rimouski en 2000, pour se consacrer à la sculpture et devenir aumônier à l’Établissement de détention de Rimouski (2002-2008), tout en étant aumônier du conseil 13423 Seigneur-Lepage des Chevaliers de Colomb de Rimouski (2006-2018). 

Après avoir quitté sa résidence du secteur Rocher-Blanc, il habita successivement à la Résidence Lionel-Roy (2009-2011), à l’archevêché (2011-2013), au Havre de l’Estuaire (2013-2016), au Manoir Les Générations de Rimouski (septembre-novembre 2016), puis à La Grande Maison de Sainte-Luce (2016-2019). Après un séjour à l’hôpital de Rimouski, il fut admis au Centre hospitalier de soins de longue durée (CHSLD) de Rimouski.

Dans le deuil

Selon le Salon funéraire Jean Fleury et fils, de Trois-Pistoles, il laisse dans le deuil son frère Aubert, prêtre, ses sœurs Jeannine (feu Joseph Plourde) et Rose-Aimé, des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles; également sa tante Béatrice Denis, ses neveux et nièces, ses autres parents, de nombreux amis ainsi que les membres du clergé diocésain de Rimouski. 

Les détails sur ses funérailles seront annoncés ultérieurement, note la maison funéraire.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×