31.10.2020
COVID-19 «Les résidences pour aînés résistent»

«Les résidences pour aînés résistent»

Le président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA), Yves Desjardins, souhaite encourager ses membres à serrer les dents et à poursuivre leur travail pour passer au travers de la crise du coronavirus.

Voici la lettre ouverte de monsieur Desjardins à ce sujet, telle que reçue par le journal le soir.

« À nos résidents et leurs proches

À nos employés

À nos propriétaires et gestionnaires »

« Le Regroupement québécois des résidences pour aînés vous dit merci, mille fois merci. Avant toute chose, et peu importe le reste, merci de RÉSISTER au cœur de la tempête. »

« Merci à nos résidents et résidentes pour leur force et leur résilience incroyables, alors que tout donne à croire que la société semble vous laisser tomber. Cette même société que vous nous avez léguée, à la sueur de vos fronts, à bout de bras, traversant parfois deux guerres mondiales et de multiples récessions. »

« Nous restons là, près de vous, au péril de notre propre santé, jusqu’à la fin de cette tragédie, jusqu’à la fin du tsunami. »

« À vous tous, propriétaires, gestionnaires et employés des 1 746 résidences qui hébergent 143 000 aînés dans toutes les régions du Québec, je vous dis BRAVO. Merci de vous assurer de protéger nos aînés contre vents et marées, malgré le manque de personnel, et malgré le manque d’équipements. »

Contenir l’épidémie

« Malgré « l’efficacité » impressionnante de ce tueur invisible, vous réussissez l’inimaginable : contenir cette épidémie à un niveau marginal, soit environ 500 cas (sur 143 000 aînés) dans 67 RPA (sur 1 746 RPA). »

« Je vous entends et vous donne raison du même souffle : un seul cas est un cas de trop. Mais 500 cas sur 143 000 victimes potentielles, cela tient pratiquement du miracle dans les conditions actuelles. »

« Si les RPA résistent, il n’en demeure pas moins qu’au sortir de cette crise une grande conversation collective et communautaire sera nécessaire pour entrevoir l’avenir de l’hébergement de nos aînés de manière plus concertée, plus harmonieuse, plus respectueuse. »

« Les 143 000 aînés qui ont fait le choix de vivre dans les RPA y ont droit et le méritent pleinement. Les 40 000 préposés et employés qui résistent dans les RPA, tout autant. »

« La bataille n’est pas finie, nous le savons. Il y aura sans doute d’autres victimes. Mais la preuve est là et tout le monde sait maintenant que vous faites l’impossible pour assurer la sécurité de nos résidents. »

Yves Desjardins

Président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×