COVID-19 «Il faut se concentrer sur le dépistage et la vaccination» -le maire...

«Il faut se concentrer sur le dépistage et la vaccination» -le maire Parent

Le maire de Rimouski, Marc Parent, refuse de pointer du doigt des entreprises ou individus qui pourraient avoir des choses à se reprocher quant à l’évolution des cas de COVID-19 dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Le maire rimouskois considère qu’il faut plutôt se concentrer sur la vaccination et le dépistage et aller de l’avant. C’est ce qu’il a indiqué hier soir, à l’issue de l’assemblée ordinaire du conseil municipal.



« Croyez-vous qu’il y a lieu de s’inquiéter pour le climat social, en particulier de la volonté de certains citoyens de dénoncer le comportement de certaines entreprises? » a demandé le journal le soir à monsieur Parent.

Cas en baisse


« Présentement, ce qui compte, c’est de se sortir de la situation actuelle. Je suis extrêmement heureux de voir que le nombre de cas a diminué de façon importante, au cours des derniers jours. Entre le 25 et le 29 avril, 62 cas ont été déclarés sur le territoire de la MRC Rimouski-Neigette. Je pense que par la suite, c’était, je crois, quatre cas, deux cas, quatre cas et cinq cas lundi. Du 16 avril à aujourd’hui, si on fait exception de cette période de cinq jours (25-29 avril), il y a eu en moyenne 2,9 cas par jour », précise monsieur Parent.

« Continuons donc à maintenir les mesures sanitaires, faisons-nous vacciner et espérons que le nombre de cas va demeurer très bas. Lors d’une discussion que j’ai eue avec le directeur régional de la Santé publique, monsieur (Sylvain) Leduc, il me disait qu’il y a des situations ou des citoyens et citoyennes ressentent des symptômes grippaux pendant quatre ou cinq jours, sans aller se faire tester. N’hésitez pas! Du moment que vous avez des symptômes, limitez vos contacts avec la population et allez dans un centre de dépistage. Si chacun prend ses responsabilités, nous pourrons nous sortir de la situation le plus rapidement possible. »



Insouciance

Monsieur Parent n’a formulé qu’un seul commentaire, et indirect, au sujet des deux entreprises qui sont dénoncées par une partie du public pour avoir tenu des rassemblements illégaux : « Mettons l’emphase sur cet objectif. Je suis convaincu que les personnes qui ont fait preuve d’insouciance se sentent extrêmement mal par rapport à la situation actuelle. Concentrons-nous sur les jours meilleurs qui sont à venir », conclut-il.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×