23.09.2020
COVID-19 «Mission accomplie!» pour la livraison rurale de Moisson

«Mission accomplie!» pour la livraison rurale de Moisson

Le comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette a réalisé une première, vendredi dernier, en après-midi, en partenariat avec l’équipe de bénévoles de la Municipalité de Saint-Valérien.

Moisson a réussi, sous la coordination de Diane Leclerc, une employée de Saint-Valérien, une première expérience de livraison de denrées alimentaires en milieu rural. L’équipe a livré l’équivalent de plus de 100 sacs d’épiceries de produits périssables et non-périssables. L’équipe de bénévoles de la municipalité de Saint-Valérien s’est ensuite mise à la tâche afin de préparer les envois à une vingtaine de familles identifiées par le responsable de Moisson-Rimouski-Neigette.

Ajustements

« Après quelques ajustements organisationnels en regard de l’ampleur des denrées alimentaires livrées par Moisson-Rimouski-Neigette, les commandes ont été préparées par l’équipe valériennoise. Les bénévoles responsables de la livraison à domicile se sont mis au travail afin d’assurer la remise des paniers, et ce le plus rapidement possible, aux familles localisées sur l’ensemble du territoire de la municipalité », explique un communiqué de celle-ci.

« Ce fut une très belle réussite qui démontre qu’il est possible d’accomplir des petits miracles lorsque des gens décident de collaborer ensemble.  De plus, cette démarche a évité des déplacements totalisant plus de 600 km de la part de ces familles », ajoute-t-on.

Au cours des prochaines semaines, ce projet de collaboration entre Moisson-Rimouski-Neigette et le milieu rural, s’étendra à l’ensemble des municipalités rurales de la MRC Rimouski-Neigette. « Merci à cette belle équipe de bénévoles et à tous les employés et donateurs de Moisson Rimouski-Neigette », disent le maire de Saint-Valérien, Robert Savoie, et le directeur général de Moisson, Djanick Michaud. Rappelons que la crise du coronavirus

Centre de santé

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent lance pour sa part une campagne de financement auprès de ses employés et médecins afin de soutenir les banques alimentaires du Bas-Saint-Laurent.

« En tant que travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux, nous sommes littéralement au cœur de cette pandémie en prenant soin quotidiennement de notre population. Si nous sommes privilégiés de travailler et de pouvoir subvenir aux besoins les plus essentiels de nos familles, comme le besoin de se nourrir, ce n’est pas le cas de tous », explique le docteur Ludovic Bouchard, orthopédiste à l’Hôpital de Rimouski et instigateur de la campagne.

Vague de solidarité

Selon, Isabelle Malo, présidente-directrice générale du CISSS, une vague incommensurable de solidarité envers le réseau de la santé est observée depuis le début de la crise sanitaire :

« Je fais appel à la grande générosité de l’équipe du CISSS du Bas-Saint-Laurent, d’un bout à l’autre de notre immense territoire, pour redonner à notre population. En contribuant financièrement aux banques alimentaires, nous permettrons à ceux et celles qui vivent en situation de plus grande vulnérabilité de se procurer les denrées dont ils ont besoin. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×