26.09.2020
COVID-19 Si LUI est sur les genoux, imaginez les travailleurs!

Si LUI est sur les genoux, imaginez les travailleurs!

La société a tendance à mettre de l’avant ses vedettes et personnalités, souvent au détriment des artisans qui se donnent à fond tous les jours, notamment dans le réseau de la santé, ces jours-ci.

C’est ce que fait remarquer une artiste bien connue, Odile « conteuse » Gallant qui nous présente ici ses réflexions.

 « Tous les jours et plusieurs fois par jour, je déambule sur les chemins de l’interfilet (internet pour les anglophones). Ce matin, que trouve-je ? Un article qui raconte que Laurent Duvernay-Tardif, médecin et champion du Superbowl, vient d’intégrer un CHSLD (équivalent HEPAD en France) pour aider. Bravo, on peut le remercier et saluer l’initiative! »

« Ce « petit » garçon -1,96 m (6′ 5″) 146 kg (321 lb)- extrêmement bien entraîné, a accompli des tâches d’infirmier et de préposé. Voilà qu’il est dit qu’il a fini sa journée sur les rotules (oui, UNE JOURNÉE, et il finit épuisé!), mais qu’il pense y retourner. Loin de moi l’idée de me moquer de lui, au contraire. Ce que je tiens ici à souligner, c’est que ce gars super entraîné finit sa journée très fatigué, alors songez à tous ceux et celles qui sont en CHSLD ou à l’hôpital! »

Besoin criant… tout l’temps!

« Ils font ce travail tous les jours. Ils font parfois (souvent) deux « shifts » voire trois, sans rentrer se reposer. Ceux-là on en parle un peu plus aujourd’hui. On s’aperçoit enfin que le besoin est criant…en ce moment, mais ce besoin est criant TOUT LE TEMPS. Ces personnes dont on dit parfois tant de mal dès qu’elles perdent patience… Vite, vite, une émission spéciale maltraitance! La fatigue, le manque de moyens provoquent des comportements parfois très limites. »

Odile « conteuse » Gallant (Photo: courtoisie, Mathieu Gosselin)

Coups de canne

« Mais il faut aussi se demander comment le personnel en arrive là! Je n’excuse pas, je comprends, simplement. Certains pays vont faire l’aumône d’une prime à la fin de la crise (?), d’autres vont augmenter la paye d’une misère. Mais qui va travailler des horaires de fous, avec des moyens de fonctionnement lamentables et donc épuisants? On supprime du budget couches, on supprime du budget bouffe, savon, etc etc. Qui va patiemment prendre les coups de canne de madame X et les crachats dans la gu… de Monsieur ? »

Agressifs

« Même s’il n’y a que quatre ou cinq agressifs, c’est difficile ça aussi. Surtout quand c’est tous les jours. Oui, chaque personne qui a travaillé avec les personnes âgées, sait que ça aussi, ça existe, mais faut pas le dire! Ne me dites pas qu’il faut garder son vieux père sa grand-mère ou sa tante adorée chez soi, dans un 4 et demi, au 3e étage à Montréal ou ailleurs, sans jardin, sans balcon, sans ascenseur. Pas la peine de culpabiliser ceux qui ne peuvent pas. Et il y a des pathologies qui ne le permettent pas. »

Père Alzheimer

« Tu te vois, toi, avec ton père Alzeimer, fuguer, qui ne dort presque pas, chez toi avec tes enfants ? Alors il va falloir réfléchir à ce que nos sociétés vont faire : peut-être développer des structures de taille humaine, autant pour nos anciens (je déteste le mot aîné, j’ai une soeur aînée, mon père était une personne âgée, même un vieux, tiens! appelons un chat un chat). Il va falloir repenser plein de choses et accepter aussi certains faits humains, dont le vieillissement et la perte d’autonomie, font partie. »

« Et choisir d’accepter ou de s’insurger de cette terrible évidence : « pour bien vivre vieux, faut souvent avoir vécu riche avant! »»

« Soyons attentifs aux personnels soignants, à TOUS les membres du personnel au service de la population, cessons les comptes d’apothicaires. La santé est un service non rentable et indispensable et tant que j’y suis, l’enseignement aussi ! Bravo, ceux et celles qui continuent malgré la fatigue, tous les jours, toute l’année et merci mille fois encore avant, pendant et après la crise. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×