21.09.2020
Nouvelle de 18 h Bolduc entend assumer plus de leadership la saison prochaine

Bolduc entend assumer plus de leadership la saison prochaine

À la suite du départ de Lafrenière et des 20 ans

La recrue offensive par excellence de la dernière saison dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), Zachary Bolduc, s’annonce comme une des prochaines étoiles dans le firmament de L’Océanic de Rimouski.

Si la fin de saison abrupte de la LHJMQ a privé les partisans de L’Océanic d’aspirer aux grands honneurs pendant ce qui devait être L’ANNÉE Alexis Lafrenière, ce dernier joueur-étoile arrivant à maturité, l’avenir s’annonce radieux avec Bolduc.

Bolduc est le gagnant du volet offensif du Trophée Michel-Bergeron à titre de recrue de l’année. Il a récolté 30 buts et 22 aides en 55 parties avec L’Océanic. Et dire qu’il n’a même pas commencé la saison avec l’équipe, car il est revenu sur son choix d’aller aux États-Unis plutôt que de jouer pour l’équipe qui l’avait repêché! Cette décision, prise en octobre, il ne la regrette pas du tout.

Crédit à ses coéquipiers

Le jeune homme affiche une fierté bien légitime, autant que de la maturité, car il n’oublie pas de partager cet honneur individuel avec ses coéquipiers.

« Je suis vraiment fier. J’ai travaillé fort toute la saison et c’est un honneur qui vient couronner ces efforts. Je tiens à partager cet honneur avec mes coéquipiers, ma famille d’accueil à Rimouski et mes entraîneurs, car au fond, je ne serais parvenu à rien sans eux. Ce sont toutes des bonnes personnes qui m’ont aidé au cours de la saison », mentionne Zachary Bolduc en téléconférence.

Zachary Bolduc (Photo journal le soir – René Alary)

La fameuse décision

Aux États-Unis, avant de rejoindre L’Océanic, Zachary Bolduc a joué dans la United states hockey ligue (USHL), avec les Saints du Rhode Island et les Musketeers de Sioux City. L’athlète de Bécancour ne regrettera jamais sa décision de revenir au Québec.

« Je ne regrette cette décision en aucun temps. J’ai vraiment été bien traité à Rimouski. Tout mon entourage à Rimouski était numéro 1! J’ai passé quand même de belles semaines aux États-Unis et cela a contribué à mon développement. J’ai appris beaucoup de choses et j’ai appris l’anglais. Cependant, j’ai été vraiment heureux de continuer la saison à Rimouski. »

La mauvaise nouvelle

Notre collègue Johanne Fournier, du Soleil, lui a demandé comment il avait réagi à l’annulation de la saison et des séries de la LHJMQ.

« On avait une bonne équipe et on était bâtis pour les séries. On avait un bon mélange de jeunes et de vétérans et un bon équilibre entre l’attaque et la défense. C’est fâchant, car toute la saison on travaille pour faire un bon bout de chemin dans les séries, mais, malheureusement, ce sont des choses qu’on ne contrôle pas. C’est décevant. »

Prendre la relève

Le journal le soir lui a demandé, pour sa part, s’il se sentait prêt à prendre la relève de Lafrenière et des autres vétérans qui ont quitté L’Océanic, la saison prochaine, particulièrement en attaque.

« Ce sera important l’an prochain de reprendre où on en était, d’avoir un bon esprit d’équipe et de travailler tout le monde dans le même sens. Je vais essayer de faire preuve de leadership, car nous perdons d’excellents vétérans et leaders, dont Alexis. Je suis prêt à prendre la relève avec d’autres coéquipiers. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×