28.09.2020
Nouvelle de 19 h La Ville donne son accord pour le défilé

La Ville donne son accord pour le défilé

Le conseil municipal de Rimouski a accepté, lundi, la demande du comité organisateur du bal des finissants de l’école Paul-Hubert de présenter un défilé dans les rues de la ville.

La Ville autorise un défilé le 20 juin, en conformité avec l’itinéraire proposé. Cette autorisation est conditionnelle à ce que la situation d’urgence sanitaire en cours soit levée ou que les règles et consignes en vigueur puissent être respectées.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, a souhaité aux élèves concernés que la situation concernant l’évolution de la crise du coronavirus puisse changer suffisamment pour leur permettre la tenue de leur bal.

École Paul-Hubert

Par ailleurs, à l’école Paul-Hubert, le directeur-adjoint Jean-Pierre Jomphe, précisait hier, au journal le soir, que la décision de la direction concernant les activités des finissants n’avait pas encore été arrêtée. On l’attendait pour hier. « Nous sommes débordés par les temps qui courent et nous devons repousser cette décision à la fin de la semaine. Les parents et les élèves seront les premiers avisés », prévient-il.

« C’est la direction de l’École qui prendra la décision finale », avait aussi dit monsieur Jomphe, lundi.

Rituel

Le journal le soir abordait la question des bals de finissants samedi dernier avec un retraité du secteur de l’éducation, Réjean Pigeon, qui s’exprimait à ce sujet. Monsieur Pigeon a été enseignant à partir de 1971 et directeur aux écoles Écho-des Montagnes de St-Fabien et Lavoie de Saint-Eugène entre 1997 et 2005.

« Je crois personnellement que l’événement est d’une importance capitale pour les jeunes de cet âge puisqu’il représente un véritable rite de passage, celui de l’entrée dans le monde des adultes. On passe d’un modèle marqué par la prise en charge de son éducation par l’école et les parents à celui où on se retrouve à effectuer des choix personnels qui influenceront le cours de notre vie (choix de carrière, de mode de vie, remises en question de toutes sortes, environnement social…) », mentionnait-il notamment.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×