27.09.2020
Nouvelle de 18 h Les promoteurs de la souveraineté alimentaire restent sur leur faim!

Les promoteurs de la souveraineté alimentaire restent sur leur faim!

L’annonce effectuée par le maire de Rimouski concernant la mise en place de nouveaux jardins communautaires appelés jardins libres, dans une perspective de favoriser l’autonomie alimentaire, lundi, ne satisfait complètement le groupe de citoyens qui ont interpellé la Ville.

C’est ce qu’indique un militant très actif et qui fait partie du groupe de citoyens, Jérôme Motard, du Bic, qui s’exprime ici en son nom et au nom des autres, dans un échange avec le journal le soir.

« Comme tout le monde, nous avons été agréablement surpris de l’initiative annoncée par monsieur Marc Parent concernant les « jardins libres » et nous tenons à féliciter l’équipe municipale d’avoir pris cette heureuse décision. »

« Bien qu’heureux de cette initiative, le fait que nous ayons appris que monsieur Parent allait divulguer le choix des emplacements vendredi (après-demain), et que certains districts seraient possiblement exclus de cette initiative, nous inquiète un peu. D’abord, nous aimerions savoir si cette information est juste ou s’il s’agit d’une rumeur », déclare-t-il.

 Exclus?

« Car, évidemment, si cette rumeur était confirmée vendredi, nous comprendrions mal pourquoi ces « Jardins libres » ne seraient pas implantés sur l’ensemble des onze districts. Pour des raisons démocratiques, nous pensons que la formule « un jardin libre dans chaque district » devrait être de rigueur. Ceci parce que les structures municipales d’autonomie alimentaire doivent être développées pour l’ensemble de la population et accessibles à tous les citoyens », affirme monsieur Motard.

Plus d’attentes

Pour finir, celui-ci mentionne que : « cette inspirante initiative ne suffit pas à faire de Rimouski une ville autonome sur le plan alimentaire. Monsieur Parent s’est engagé d’ici un an à mettre en place une stratégie d’agriculture urbaine sur le modèle du Plan d’agriculture urbaine 2020/2025 de la ville de Québec qui lui a été soumis par les citoyens. C’est sur ce plan ambitieux que les citoyennes et citoyens ont le plus d’attente. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×