30.09.2020
Nouvelle de 18 h Rimouski passe ses engagements financiers au peigne fin

Rimouski passe ses engagements financiers au peigne fin

Le maire Parent se fait rassurant

Le maire, Marc Parent, se fait rassurant auprès des gens d’affaires et des contribuables de Rimouski, quant aux pressions qu’entraîne la crise du coronavirus sur les finances de Rimouski et sur certains projets qui pourraient être reportés.

Le journal le soir a entraîné monsieur Parent sur ce terrain, ce matin, à l’occasion de son point de presse hebdomadaire, notamment à la suite d’échanges avec des gens d’affaires.

Nous avons apporté l’exemple d’un élément du programme de projets écoresponsables de 300 000 $ de la Ville de Rimouski, soit la réalisation d’un inventaire forestier pour 50 000 $.

Autre exemple, la transformation de l’éclairage conventionnel des rues à l’éclairage DEL (diode électroluminescente).

Dans un second temps, monsieur Parent a été interrogé sur la mise en œuvre d’un éventuel plan de soutien à la relance de l’économie.

En analyse

« Nous sommes en train d’analyser tout ce qui peut être fait en 2020. On est également en train d’analyser différents scénarios sur les impacts qu’aura la crise de la COVID-19 sur les finances de la Ville de Rimouski. Par contre, quand vous apportez l’exemple de l’éclairage des rues, je dois dire que cet investissement deviendra rentable au bout de sept ans et peut-être même moins. »

Effet domino

Mais l’administration municipale craint un effet domino, si on repousse trop de choses.

« Si on décidait en 2020 de tout arrêter, cela aurait des impacts sur les projets de 2021, 2022, 2023, etc. Il y a énormément de projets en branle à Rimouski et c’est certain que ceux avec lesquels on va de l’avant, c’est parce qu’on a les capacités financières d’y aller », soutient monsieur Parent.

« Pour le répertoire des arbres, c’est une action qui a été jugée prioritaire. Encore une fois : nous avons les fonds nécessaires pour ces deux projets et je vous rappelle qu’on veut éviter des répercussions sur les années suivantes. »

Autres projets retardés?

Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il n’y aura pas de projets retardés, à la suite de l’analyse en cours, a ensuite laissé entendre monsieur Parent, si on parle de la situation financière en général.

 « Dans le contexte actuel, on tente de maintenir nos opérations au meilleur de la prestation de services qu’on peut donner, à l’intérieur de nos capacités financières. Dans les prochaines semaines, on vous annoncera de façon plus spécifique quels projets devront être retardés en raison de la COVID-19. »

Plan de relance

L’administration municipale se mobilise aussi pour appuyer les entreprises locales, en ces moments de réouverture et de déconfinement, selon monsieur le maire.

La Ville tente de trouver des moyens d’aider les entreprises locales. (Photo: journallesoir.ca)

« Je peux vous assurer qu’il y a énormément de discussions actuellement entre le conseil d’administration de la SOPER (Société de promotion économique de Rimouski), son directeur général et la Ville de Rimouski pour mettre de l’avant des initiatives qui pourraient alléger la pression financière que vivent certaines entreprises et en particulier les restaurateurs, présentement. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×