21.09.2020
Nouvelle de 18 h Rimouski prépare la reprise de ses activités de loisirs estivales

Rimouski prépare la reprise de ses activités de loisirs estivales

La directrice du Service des loisirs de Rimouski, Karine Desrosiers, a confirmé, vendredi, la relance imminente de certaines activités de loisirs extérieures.

Cette annonce fait suite à celle du gouvernement du Québec, mercredi dernier, à l’effet que certains sports individuels, comme le golf et le tennis, peuvent être maintenant pratiqués malgré la crise du coronavirus. Les clubs de golf de Rimouski ouvriront pour la plupart leurs parcours à la population à compter de ce mercredi ou de sinon vendredi, si le temps ne le permet pas deux jours plus tôt.

« Nos terrains de tennis ont commencé à être préparés aujourd’hui (vendredi) et pourront être accessibles entre le 20 mai et le 23 mai. Cela pourrait dépasser un peu ce délai. Il faut comprendre qu’il y a une préparation assez importante à faire, mais surtout qu’il faut adopter de nouvelles directives très précises. Seul le jeu de tennis en simple sera permis. Les gens devront apporter leurs produits de désinfection sanitaire. Nous annonçons que le tennis extérieur va demeurer gratuit toute la saison aux Tennis de Rimouski, mais le bâtiment de services demeurera fermé », explique madame Desrosiers.

Karine Desrosiers en compagnie du maire, Marc Parent. (Photo: capture d’écran)

Il y a des terrains extérieurs au centre communautaire de Saint-Agnès Nord, à Nazareth, dans le district Terrasse Arthur-Buies et sur un site adjacent aux Tennis de Rimouski, sur l’avenue Rouleau.

Beaucoup de questions

« C’est une première démarche de déconfinement pour les sports extérieurs mais il y en a d’autres à venir. On reçoit et on a beaucoup de questions pour les autres sports extérieurs, comme le baseball et le soccer (NDLR : le sport le plus pratiqué par les jeunes). Nous travaillons en étroite collaboration avec les fédérations sportives qui sont responsables de réaliser les guides de pratique, dans le cadre de la crise du coronavirus », précise aussi madame Desrosiers.

« Ces fédérations travaillent avec la Direction nationale de la Santé publique pour élaborer les procédures. Nous suivons l’évolution des choses de très près. Pour notre part, nous serons prêts à ouvrir les autres terrains de sports dès que le feu vert sera donné. Il y a d’autres activités qui peuvent être pratiquées dans les installations municipales. Je pense entre autres aux sentiers de randonnée pédestre qui sont accessibles depuis le 1er avril. »

Objectif 1er juin

« Le temps qu’il fait à Rimouski n’est pas le même qu’à Montréal et ça peut être un peu plus long chez-nous pour préparer les sentiers. Nous nous fixons habituellement l’objectif de permettre l’accès à toutes les installations de loisirs municipales extérieures le 1er juin et cette date est maintenue malgré la crise. Il est important de rappeler aux gens de respecter les mesures de distanciation sociale de deux mètres », croit Karine Desrosiers.

Camps de jour

« Nous avons beaucoup de questions concernant les camps de jours. Notre équipe est au travail depuis plusieurs mois. La crise nous a fait revoir nos façons de voir pour s’adapter à celle-ci. Nous travaillons de concert avec les autres municipalités pour voir comment on peut adapter nos mesures », ajoute madame Desrosiers.

« On a plusieurs scénarios à présenter au conseil municipal à présenter bientôt au conseil municipal. Nous attendons les directives de Québec qui devraient sortir d’ici quelques jours ou quelques semaines. Nous serons alors prêts à déposer des recommandations pour pouvoir lancer la période d’inscriptions », précise-t-elle enfin.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×