20.09.2020
Actualités Économie Le Marché public rouvre en «formule COVID-19»

Le Marché public rouvre en «formule COVID-19»

Le Marché public de Rimouski relancera ses opérations pour une 13e saison ce samedi 30 mai à 10 h.

 Pour assurer la sécurité des exposants et des consommateurs et diminuer les risques de propagation de la COVID-19, les mesures de prévention établies par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) à l’égard de la COVID-19 ont été mises en œuvre.

Formule différente

« C’est certain que la formule sera différente car le marché se transforme en un lieu d’approvisionnement d’aliments, sans animation, dégustation, service de restauration ou aire de repos. Ces ajustements changeront l’expérience, mais pour nos producteurs et transformateurs, ce rendez-vous hebdomadaire est essentiel pour mettre en valeur et rendre disponible une belle diversité de produits frais et locaux », confirme Marise Bélanger, présidente du Marché public et copropriétaire de l’entreprise Marger Saison.

Pour ce premier marché du samedi 30 mai, 19 exposants offriront aux consommateurs des produits de boulangerie, d’érable, de miel, des produits transformés comme des conserves ou des mets préparés, du bœuf, du porc, des charcuteries, de la volaille, des œufs, des produits forestiers, des fromages, des pousses et des légumes.

Diversité

« Et le marché offrira cette belle diversité qui met l’eau à la bouche tout au long de la saison qui se poursuivra jusqu’en octobre », confirme Maude-Alex St-Denis-Monfils, coordonnatrice du Marché public de Rimouski.

« En raison de la COVID-19, quelques exposants ont décidé d’être moins présents ou d’annuler leur participation mais que les efforts de recrutement lancés dès la fin de la saison 2019 pour assurer la relève ont permis d’amener de nouveaux exposants. La diversité et les quantités seront au rendez-vous encore cette année. Ce n’est pas la COVID-19 qui va empêcher nos producteurs de nourrir les gens d’ici », ajoute-t-elle.

Circulation à sens unique et lavage des mains

Les consommateurs s’habitueront rapidement aux mesures de prévention mises en place pour assurer la sécurité de tous car elles sont à l’image de celles appliquées dans les épiceries.

Site clôturé avec points d’entrée et de sortie distincts et uniques, station de lavage des mains à l’entrée, gestion de l’affluence, circulation à sens unique avec repères visuels au sol, aménagement des kiosques pour respecter la distance de deux mètres, contrôle des files d’attente et affichage des consignes sanitaires sont quelques-unes des mesures d’aménagement qui ont été appliquées.

Maude-Alex-St-Denis-Monfils ajoute qu’ « avec la collaboration des exposants, tous nos gestes ont été ajustés pour que tout se passe bien. Les exposants porteront la visière plein visage, la zone de service et de paiement de chaque kiosque sera désinfectée régulièrement et, comme c’est le cas partout, le paiement sans contact sera privilégié. »

« La reconnaissance des marchés publics comme service essentiel par le gouvernement du Québec est un élan de plus pour que nous puissions maintenir la vente directe de nos produits frais et locaux et que les consommateurs participent à l’économie locale », affirme Marise Bélanger, présidente du Marché public de Rimouski.

Production, achat et partenaires

La situation sanitaire liée à la COVID-19 demande beaucoup d’aménagements et d’ajustements de tous. Le Marché public a la chance de pouvoir compter sur des partenaires de longue date pour faire face aux défis de cette année particulière.

Grâce, entre autres, à son partenaire principal Desjardins, son partenaire Excellence Cogeco et Nous-TV, à son partenaire majeur La Coop Purdel et à la Ville de Rimouski, le Marché lance cette 13e saison.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×