30.10.2020
Actualités Politique Le député LeBel intervient dans le dossier de la cathédrale

Le député LeBel intervient dans le dossier de la cathédrale

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, pose un geste qui pourrait aider à éviter la démolition de la cathédrale de Rimouski, fermée depuis plus de cinq ans en raison de son délabrement.

Monsieur LeBel a écrit à la ministre de la Culture, Nathalie Roy, afin qu’elle prenne en considération la possibilité de formuler un avis d’intention de classement patrimonial pour la cathédrale. Cette reconnaissance permettrait d’obtenir du financement pour restaurer l’édifice et pour permettre de lui donner une vocation multiple.

C’est la démarche de sauvegarde de l’église du Très Saint-Sacrement, sur le chemin Sainte-Foy, à Québec, qui a inspiré la démarche de monsieur LeBel.

« Le dossier de la cathédrale de Rimouski est assez similaire avec celui de l’église du Très Saint-Sacrement. Ce sont tous les deux des bâtiments qui font partie intégrante de la vie des citoyens de leur communauté respective. La cathédrale de Rimouski est l’un des seuls bâtiments de la partie Ouest de la ville qui a survécu au feu de 1950. La cathédrale de Rimouski a été le théâtre de plusieurs rassemblements qui ont défini ce qu’est devenu le Bas-Saint-Laurent », argumente monsieur LeBel.

Très attachés

« Avant d’en arriver à une obligation de démolir ce monument, ce que je me refuse de considérer, il serait plus pertinent dans le contexte que votre ministère analyse la possibilité de formuler un avis d’intention de classement. Dans la communauté rimouskoise, cette nouvelle serait très bien accueillie. Mes commettants sont très attachés à ce symbole qui se situe carrément au cœur de la ville de Rimouski », poursuit-il.

Harold LeBel (Photo: courtoisie)

Unique au monde

« La cathédrale représente plus que le culte, elle est simplement le monument le plus important pour la ville de Rimouski. Par ses attraits historiques, mais aussi culturels, considérant qu’elle abrite un orgue Casavant d’une qualité exceptionnelle et unique au monde. Je vous demande votre intervention dans ce dossier afin de regarder attentivement la situation qui vous est présentée afin de protéger le plus grand symbole patrimonial de Rimouski », plaide aussi Harold LeBel.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×