24.09.2020
COVID-19 Un heureux hasard favorise la découverte d’un vaccin

Un heureux hasard favorise la découverte d’un vaccin

Des chercheurs de l’institut national de la recherche scientifique (INRS) du Québec, les professeurs Nicolas Doucet et Yves St-Pierre mettent à profit leurs expertises en biologie structurale et cellulaire dans la course pour un vaccin contre la COVID-19.

En partenariat avec Glycovax Pharma, les deux chercheurs vont évaluer la faisabilité d’un vaccin ciblant des glucides situés en surface de la protéine S pour spicule ou « spike » en anglais.

« C’était un heureux hasard que certains glucides sur lesquels la société biopharmaceutique se concentre depuis 2017 soient présents sur la protéine S. Glycovax Pharma part avec une longueur d’avance, car le développement d’anticorps est déjà en cours », rapporte le professeur Doucet.

Enjeux majeurs

Même si des anticorps sont déjà en voie d’être synthétisés, deux enjeux majeurs doivent être considérés. Il faut d’abord que les anticorps puissent atteindre les glucides ciblés sur la protéine S. Les chercheurs doivent aussi s’assurer que ces glucides se trouvent sur les protéines S de manière constante, peu importe le type de la cellule hôte infectée.

« Par exemple, on sait que le SRAS-CoV-2 s’attaque au système respiratoire, alors si les cellules des poumons n’attachent pas les glucides d’intérêt sur la protéine S du coronavirus après l’infection, la stratégie risque d’être inefficace », prévient le chercheur.  

Validation

« Ce sont des étapes essentielles à la validation d’une méthode de développement de vaccin. Nos résultats vont permettre à Glycovax Pharma de prioriser certains anticorps ou de mettre de l’avant d’autres approches complémentaires », souligne le chercheur.

Le projet de recherche en partenariat avec Glycovax Pharma est financé par une subvention Mitacs Accélération qui soutiendra les travaux du postdoctorant Yossef López de los Santos durant la prochaine année.

« C’est stimulant de faire partie d’une équipe talentueuse et déterminée à lutter contre la pandémie de COVID-19, confie-t-il. Je considère que notre objectif est assez ambitieux, mais il représente en même temps une excellente occasion de mettre à profit notre expertise en biologie structurale afin d’aider à lutter contre un problème mondial. »

Partenariat

« Ce partenariat avec les experts de l’INRS en biologie structurale et cellulaire représente une contribution importante dans la poursuite de nos travaux. Leur contribution nous aidera à franchir des étapes essentielles pour le développement d’un nouveau vaccin pour contrer la COVID-19 », a déclaré Dany Valiquette, président de Glycovax Pharma.

L’Institut

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) est le seul établissement au Québec dédié exclusivement à la recherche et à la formation aux cycles supérieurs. Ses professeurs et ses étudiants rayonnent dans le monde entier. En partenariat avec la communauté et l’industrie, l’INRS est fier de contribuer au développement de la société par ses découvertes et la formation d’une relève capable d’innovation scientifique, sociale et technologique.

(D’après CNW)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×