01.10.2020
COVID-19 La Santé publique enquête sur deux cas au Havre de l'Estuaire

La Santé publique enquête sur deux cas au Havre de l’Estuaire

La Direction régionale de la Santé publique confirme que deux cas de personnes affectées de la COVID-19 ont été dépistés au Havre de l’Estuaire, une résidence privée de Rimouski pour les personnes retraitées.

« Dans la foulée d’un dépistage massif préventif qui est en cours actuellement auprès des employés de certaines ressources d’hébergement communautaires au Bas-Saint-Laurent, deux cas se sont révélés positifs à la résidence du Havre de l’Estuaire, membre du réseau Groupe Sélection », précise un communiqué.

La Direction régionale de la santé publique a d’ailleurs tenu un point de presse en fin de journée, aujourd’hui.

La résidence compte 417 résidents et 64 employés.

Sous contrôle

Le directeur de la Santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, se fait rassurant.

Selon lui, les deux personnes infectées étaient asymptomatiques et sont retirées du travail, tout comme leurs contacts jugés étroits. Les enquêtes épidémiologiques sont déjà en cours.

« Pour le moment, nous jugeons que le risque infectieux chez les deux cas est faible. Nous procédons tout de même, de façon préventive, au dépistage de l’ensemble des résidents du Havre, afin d’éliminer tout doute quant à une possible transmission de la COVID-19 dans la résidence », explique le Dr Leduc.

Dépistage

Le dépistage a été amorcé aujourd’hui et se terminera dans les prochains jours.

Le Dr Leduc demande d’ailleurs, plus que jamais, la collaboration des résidents et de leurs proches afin de respecter les mesures de précaution permettant de limiter la propagation du virus.

Sylvain Leduc (Photo: capture d’écran, Pierre Michaud)

« Il est important de mentionner que les employés de la résidence appliquent avec rigueur les mesures de prévention et portent les équipements de protection individuelle requis. »

Visites toujours suspendues

Le CISSS précise que les visites sont suspendues dans cette résidence depuis le 14 mars, conformément à la directive ministérielle, à l’exception des proches aidants qui peuvent porter assistance aux membres de leur famille.

Les équipes du CISSS sont déployées et travaillent de concert avec l’exploitant pour accompagner les résidents et leur famille ainsi que pour tout mettre en œuvre afin de circonscrire la transmission potentielle du virus.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×