11.07.2020
Nouvelle de 18 h Deux députés déplorent l’absence de drapeaux au spectacle de la Fête nationale

Deux députés déplorent l’absence de drapeaux au spectacle de la Fête nationale

Les députés Harold LeBel et Maxime Blanchette-Joncas trouvent regrettable l’absence de drapeaux du Québec lors du spectacle de la Fête nationale présenté dans la soirée du 23 juin et diffusé sur toutes les grandes chaînes de télévisions québécoises.

« C’est regrettable, même si les organisateurs ont admis leur erreur et fait leur mea culpa. Le drapeau du Québec appartient à tous les Québécois, pas à un parti ou à une option politique. C’est un symbole fort. Il faut le mettre en valeur », commente le député bloquiste de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas.

Même son de cloche du côté du député péquiste de Rimouski, Harold LeBel. « C’est assez particulier que personne n’ait pensé gérer ça avant le spectacle. Le fleurdelysé est le symbole de la Fête nationale. C’est un incontournable. On ne peut pas passer à côté ».

L’absence de drapeaux avait soulevé le mécontentement sur les réseaux sociaux et entaché la qualité du spectacle reconnu par plusieurs. Le spectacle était organisé par le Mouvement national des Québécoises et Québécois, dont la porte-parole, Martine Desjardins, a rapidement reconnu son erreur dès le lendemain du spectacle.

Tournée de la MRC Rimouski-Neigette

Les deux députés ont effectué une tournée des neuf municipalités de la MRC Rimouski-Neigette le 24 juin afin de donner des drapeaux du Québec aux maires de chaque municipalité. « Nous avons été bien reçus. Les gens étaient contents de recevoir leurs drapeaux. Nous avons aussi donné des petits drapeaux aux enfants. On ne pouvait pas passer sous silence notre Fête nationale, tout en respectant les règles de la Santé publique. Notre passage a été remarqué. Nous avions de la musique forte pour égayer les gens », mentionne Harold LeBel.

« Les gens étaient au rendez-vous et ils nous ont mentionné que ça leur faisait du bien de nous revoir. C’était une très belle fierté pour moi de participer à cette tournée et de souligner notre Fête nationale », précise Maxime Blanchette-Joncas.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×