27.10.2020
Actualités Océanic Loterie LNH : Lafrenière devra attendre

Loterie LNH : Lafrenière devra attendre

Il faudra une seconde loterie pour savoir quelle équipe repêchera premier

L’attaquant de l’Océanic, Alexis Lafrenière, devra patienter encore quelques semaines avant de connaître sa destination.

C’est parce que le scénario le plus improbable ou presque est survenu vendredi soir lors du tirage de la loterie pour le prochain repêchage de la LNH. 

La boule qui n’avait que 2,5 % de chances d’être la gagnante a été la plus chanceuse à la surprise de plusieurs, mais à la déception de quelques équipes qui avaient de bien meilleures chances de mettre la main sur le premier choix.

C’est ainsi que l’une des huit équipes qui sera éliminée lors de la ronde de qualification a été favorisée. Cette ronde (séries 3 de 5) impliquera les huit équipes des positions 5 à 12 du classement de la dernière saison de chacune des deux conférences. Les huit clubs en question auront une chance égale de 12,5 % d’avoir ce premier choix. 

Il restait trois boules quand les Sénateurs d’Ottawa ont été tirés pour ainsi obtenir la troisième sélection. Puis, les Kings de Los Angeles et une équipe éliminée en ronde de qualification – celle identifiée par la lettre E – demeuraient en lice. La boule de la LNH a été tirée confirmant ainsi le coup de théâtre. 

Il y aura donc une seconde loterie avec les huit équipes éliminées en qualification, pour déterminer qui obtiendra le 1er choix. Les huit clubs en question auront 12,5 % des chances d’avoir ce tout premier choix. Cette loterie se tiendra après les séries de qualifications, en août ou septembre.

Ça signifie que Lafrenière pourrait non seulement ne pas se joindre à une équipe de bas de classement qui est en reconstruction comme c’est généralement le cas pour un premier choix, il pourrait se retrouver dans un club de première qualité comme Edmonton, Pittsburgh ou Toronto. 

Lafrenière, qui devait s’adresser aux médias du Canada et des États-Unis couvrant la LNH à 21 h, a vu son point de presse être annulé en raison de la situation que l’on connait maintenant. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×