09.08.2020
Actualités Politique Tourisme et occupation du territoire préoccupent trois élus

Tourisme et occupation du territoire préoccupent trois élus

Le caucus des trois députés du Bloc Québécois de l’Est-du-Québec s’est réuni en fin de semaine dernière, en Gaspésie, pour une séance de travail intensive.

Le caucus régional est composé des députés de Rimouski – Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, de Manicouagan, Marilène Gill, et d’Avignon – Matane – La Mitis – Matapédia, Kristina Michaud.

Une telle rencontre de trois députés à Saint-Maxime-du-Mont-Louis constituait une première historique pour cette municipalité. Ce choix avait une signification symbolique pour les trois élus.

« En tant que caucus de l’Est-du-Québec du Bloc Québécois, nous avons un objectif : toujours mieux porter la voix de l’ensemble de nos concitoyens de cette partie du Québec à la Chambre des communes. Que nous pensions à l’occupation du territoire ou encore au développement économique, de nombreux enjeux unissent nos régions. Il est donc nécessaire pour nous de rassembler nos forces et celles de nos équipes, pour créer une véritable synergie », explique Marilène Gill, également responsable de Gaspésie – Les-Îlesde-la-Madeleine pour le Bloc Québécois.

Vitalité des communautés

« Le dossier de la relance économique et celui du tourisme ont occupé une part importante de nos échanges, ce qui a également été le cas lors d’une rencontre que nous avons tenue avec le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Guy Bernatchez. Prenons l’exemple du quai est de Mont-Louis, qui appartient toujours à Transport Canada, qui pourrait devenir un espace récréotouristique porteur pour l’attraction et la rétention de visiteurs, de même que pour la population locale. Je pense aussi au phare de Cap-des-Rosiers, qui a une valeur patrimoniale certaine, est un attrait incontournable et qui nécessite une réfection complète. Le gouvernement doit écouter les élus locaux et faire en sorte que ces projets se réalisent incessamment. Il en va de la vitalité de nos communautés », exprime Maxime Blanchette-Joncas, porte-parole du Bloc en matière de Tourisme.

Liens serrés

« La crise de la COVID-19 nous aura permis de tisser des liens serrés avec les élus du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord. L’apport du maire de Mont-Louis à nos échanges a été bénéfique pour nos ambitions pour la région. Notre caucus se réunira de nouveau dans la Baie-des-Chaleurs avant la reprise des travaux réguliers de la Chambre des communes, prévue le 21 septembre. D’ici là, même si l’été sera différent de ceux qu’on connaît d’ordinaire, nos équipes et nous demeurons disponibles pour répondre aux besoins de la population de l’Est-du-Québec », conclut Kristina Michaud, députée d’Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×