30.10.2020
Actualités Ligue de baseball Puribec Le Shaker sera plus solide au monticule

Le Shaker sera plus solide au monticule

À l’aube de la 42e saison de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, le gérant du Shaker de Rimouski, Michel Francoeur, estime que sa formation sera plus solide au monticule, une position névralgique pour connaître du succès dans le circuit présidé par Denis Bérubé.

Philippe Seyer-Lamontagne a joué pour les Castors d’Acton Vale dans le senior élite. (Photo Ligue de baseball senior élite du Québec)

« L’an passé, c’était plus difficile quand Mathieu Gobeil n’était pas au monticule. Kevin Roy nous a aidé énormément, mais nous l’avons surutilisé. Il sera de retour cette année, mais comme joueur de position. C’est un excellent joueur. Nous avons ajouté Maxime Gauthier de Matane qui est un excellent lanceur ainsi qu’un joueur hors territoire, Philippe Seyer-Lamontagne, qui a lancé dans le senior élite à Sherbrooke et Acton Vale. Nous avons beaucoup plus de profondeur. Nous avons aussi le jeune Benjamin Roy qui peut lancer ainsi que le gaucher Cédric Duguay-Martineau, anciennement de Trois-Pistoles, qui a décidé de jouer chez nous. C’est toujours bien d’avoir un gaucher dans son alignement », commente Michel Francoeur, qui revient pour une deuxième année à la barre de l’équipe, bien appuyé par Karine Gagné, qui possède une vaste expérience sur la scène internationale.

Le gérant du Shaker de Rimouski, Michel Francoeur. (Photo Journal Le Soir)

Un bon mélange de jeunes et de vétérans

Michel Francoeur compte sur un bon mélange de jeunes et de vétérans au sein de sa formation de 16 joueurs. « Nous avons eu un excellent camp avec 18 joueurs présents. Nous avons quelques jeunes d’âge junior avec nous puisque Rimouski n’a plus d’équipe junior BB. Nous avons décidé de garder 16 joueurs. Il faudra jongler pour donner du terrain à tout le monde. C’est certain que des vétérans ne seront pas partants à tous les matchs », indique le gérant.

Une dizaine de vétérans sont de retour, dont Mathieu Gobeil, Pier-Luc Ouellet, Kevin Roy, Maxime Lévesque et Frédéric Morin. Cinq joueurs d’âge junior se sont taillés une place au sein de la formation, dont les frères Benjamin et Alexis Roy, Jean-Raphaël Henley et Alexis Dubé. « Notre attaque devrait livrer la marchandise, Nous avons plusieurs cartouches intéressantes », estime Michel Francoeur.

Le Shaker reçoit Trois-Pistoles ce vendredi 10 juillet à 20 au Complexe sportif Guillaume-Leblanc. La formation rimouskoise se rendra à Rivière-du-Loup dimanche à 14 h.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×