26.09.2020
COVID-19 Le port du masque obligatoire se passe bien, mais la discipline est...

Le port du masque obligatoire se passe bien, mais la discipline est de mise

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, soutient que la première phase du port obligatoire du couvre-visage dans les espaces publics s’est bien passée, en fin de semaine, mais le gouvernement garde l’œil ouvert et pourrait intervenir de nouveau pour restreindre la circulation de la population.

Madame Guilbault a toutefois débuté son point de presse, à 13 h, en parlant du drame familial de la famille de Martin Carpentier, toujours recherché par les policiers.

L’affaire Carpentier

« Je veux dire un mot à la famille et aux proches de Romy et Norah (les filles du fugitif de 6 et 11 ans, trouvées mortes il y a maintenant neuf jours) dont ce sont les funérailles, aujourd’hui. Au nom du gouvernement, nous offrons nos plus sincères condoléances. Toutes nos pensées vont vers eux et en particulier vers la maman de Romy et Norah. Je veux aussi préciser que l’enquête pour retrouver Martin Carpentier est toujours en cours, malgré le fait que la Sûreté du Québec a retiré les policiers du secteur des recherches. Sachez que tous les efforts continuent d’être déployés pour retrouver Martin Carpentier »

 « Au point de vue de la situation sanitaire, je rappelle que le gouvernement suit les choses de très, très près. Il faut dire que ce qui nous intéresse particulièrement, c’est toute reprise de transmission communautaire du virus. En ce moment, la situation est stable et sous contrôle. Il y a eu une augmentation du nombre de cas positifs, depuis un certain nombre de jours, mais cette hausse a été observée en parallèle avec le fait qu’il y a eu plus de tests effectués. La semaine dernière, on a fait en moyenne 14 000 tests par jour. Nous avons atteint un sommet de 15 000 tests en une seule journée. Le nombre de personnes affectées est de l’ordre de 2% ou moins du nombre total de tests effectués par jour, ce qui fait que proportionnellement, le nombre de personnes affectées demeure assez stable. »

Baisse des hospitalisations

« Du côté des hospitalisations, autre paramètre encourageant, les hospitalisations continuent de baisser de jour en jour. La situation est stable et sous contrôle, mais on continue de surveiller avec beaucoup de vigilance, parce qu’on est encore dans cet état d’esprit où on doit atténuer les effets d’une éventuelle deuxième vague de contagion. On veut freiner toute recrudescence du virus et de la contagion », affirme-t-elle.

« Nous avons donc mis en place des moyens pour freiner la contagion et parmi ces moyens, il y a le port du masque obligatoire dans les espaces publics et le transport en commun. Comme c’est la première intervention publique du gouvernement depuis cette nouvelle mesure, je tiens à remercier et à féliciter les Québécois pour leur civisme extraordinaire observé depuis samedi. Dans l’ensemble, outre quelques cas isolés, ça s’est très bien passé. Les gens sortent actuellement, ils voyagent et ils ont le goût de se retrouver mais on ne veut pas que ce brassage de population étende la propagation du virus. Le couvre-visage devient un outil très important à cet égard, J’étais fière de voir à quel point les Québécois ont adhéré à cette mesure et porté le masque. C’est une bonne habitude, qu’on doit conserver. C’est une mesure qui va continuer pendant encore pendant un bout de temps », déclare aussi madame Guilbault.

Bars

Autre sujet qui a fait couler beaucoup d’encre, c’est la situation des bars.

« Il y a eu certains incidents, avec des gens qui se sont massés devant certains établissements. Mais c’est important de préciser que les problèmes identifiés dans les bars sont très circonscrits. Trois lieux problématiques (sur quatre au Québec) ont été identifiés sur un total de 924 de bars à Montréal. C’est bien ciblé. C’est grâce encore une fois à la collaboration des gens. Les résultats des tests nous rassurent. Dans l’ensemble, les mesures sont bien suivies et nous avons une excellente collaboration des propriétaires. On demeure disponible pour les aider, mais ça demeure une responsabilité individuelle. Il y aura des inspections dans les bars », assure Geneviève Guilbault.

Rassemblements privés

Extérieurs ou intérieurs, les rassemblements privés sont la principale préoccupation des autorités, présentement.

« Pour les rassemblements privés, à l’extérieur ou à l’intérieur de votre résidence, la première règle à observer, ça demeure 10 personnes maximum. Je vous en prie de le faire. Parce qu’au fur et à mesure du déconfinement qui s’est opéré, on a été privé longtemps de notre monde, de notre famille et de nos amis.  Avec l’été qui est là, les gens sont en vacances, ils voyagent, il fait clair plus tard, on a plus le goût de se réunir, alors il y a bien des éléments qui vont faire en sorte qu’on va chez les uns et chez les autres. C’est très important de respecter la consigne de 10 personnes maximum dans les rassemblements. La reprise de contact entre les gens doit se faire en respectant les règles. »

« S’il y avait une deuxième vague de propagation, on devrait retourner au confinement et on veut éviter ça », a insisté la vice première ministre.

Camping

Par ailleurs, il y aura aussi davantage d’inspections sur les terrains de camping.

« Les terrains de camping sont très achalandés, On peut même penser qu’ils sont tous « bookés » pour tout l’été. Les gens avaient hâte de faire du camping et ont sûrement le goût de bien en profiter. On retrouve parfois les mêmes amis et c’est bien le « fun », mais c’est très important de respecter les règles sur les terrains de camping. Comme dans les bars ou les autres endroits publics, c’est la responsabilité des propriétaires de s’assurer que les règles sont suivies. Là aussi, on sent une belle mobilisation des propriétaires de campings. Au-delà de cela, chaque personne doit assumer ses responsabilités. On surveille les enfants et on demeure à deux mètres l’un de l’autre. On doit aussi éviter de se rassembler par groupes. Il y aura des inspections pour s’assurer que tout est respecté. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×