27.10.2020
Actualités Éducation Coup d’œil sur l’école de demain

Coup d’œil sur l’école de demain

Projet gagnant du Lab-École de Rimouski

Le consortium formé de Lapointe Magne et associés et L’OEUF remporte le concours d’architecture pour la construction de l’un des cinq projets d’agrandissements et de construction d’écoles primaires dans le cadre du programme Lab-École, celui de Rimouski.

Le consortium s’est distingué parmi 30 propositions. Le Lab-École partage cette annonce avec le Centre de services scolaire des Phares, l’instance chargée de la mise en œuvre de ce projet de construction novateur.

Le Lab-École Rimouski offrira aux enfants un environnement d’apprentissage misant sur la collaboration et la communauté, où la nature environnante sera mise à l’avant-plan pour permettre aux enfants de bouger en toutes saisons.

(Photo: courtoisie)


Vision ludique

« L’équipe lauréate a été retenue par le jury pour sa proposition de grande qualité, répondant aux besoins exprimés par le milieu tout en démontrant une grande sensibilité pour la culture scolaire. En choisissant le thème « Mon école buissonnière », l’équipe s’est donné une vision ludique de l’école. Les différents intervenants de la communauté avaient manifesté leur désir d’offrir aux enfants une école qui leur permettrait d’apprendre de manière innovante, dans un contexte collaboratif. Que ce soit par son immense toiture, ses liens entre l’intérieur et l’extérieur ou ses nombreux espaces communs, le projet suggère un cadre de vie accueillant dans lequel les enfants pourront se créer des souvenirs », précise un communiqué diffusé tôt ce matin.
 
Les lauréats
Lapointe Magne et associés (LMA) et L’OEUF ont déjà mené ensemble des projets complexes et de grandes envergures, comme le complexe sportif de Gatineau et le Pôle civique de Vaudreuil-Soulanges.

(Photo: courtoisie)

LMA mettra à profit son expertise en réalisation de projets publics, tout en apportant « une signature architecturale limpide, à l’échelle de l’usager et toujours ancrée dans son milieu. L’ŒUF, grâce à son expertise en projets communautaires et durables, apportera une clarté de vision novatrice et rassembleuse, amenant l’équipe encore plus loin. »
 
Trois finalistes

Le Lab-École tient à souligner le travail exceptionnel des trois autres finalistes du concours, soit le consortium BGLA + NOLLET + r2k + WIGWAM, Boon Atelier d’architecture, STGM architectes, ainsi que celui de toutes les firmes concurrentes.
 
Plans et devis

Depuis plusieurs mois, les lauréats travaillent de concert avec le Centre de services scolaire des Phares à la réalisation des plans et devis qui permettront au concept lauréat d’évoluer en fonction des besoins du milieu. Malgré le contexte de la pandémie de COVID-19, les travaux vont bon train.

(Photo: courtoisie)

Pour découvrir le concept lauréat, le rapport du jury, ainsi que l’ensemble des propositions soumises, rendez-vous sur le site du Catalogue des concours canadiens. Un catalogue regroupant les 160 propositions soumises dans le cadre des cinq projets Lab-École (Saguenay, Gatineau, Shefford, Rimouski et Maskinongé), ainsi que l’esquisse du Lab-École Québec, est également disponible au lab-ecole.com/communication.

Les maquettes et les visuels représentant les concepts architecturaux seront présentés à la population à l’automne 2020, dans le cadre d’une tournée d’expositions des milieux concernés.

Un concours qui allie architecture et besoins pédagogiques
Ce concours se distingue par l’arrimage de la créativité du monde de l’architecture aux besoins exprimés par le monde scolaire. 

Le jury était d’ailleurs composé de représentants émérites du milieu scolaire et de l’architecture: Jacques White, architecte, professeur titulaire et directeur de l’École d’architecture de l’Université Laval et président du jury; Marie-Hélène Gagné, directrice d’école au Centre de services scolaire des Phares; Isabelle Lévesque, conseillère pédagogique au Centre de services scolaire des Phares; Anne Barrette, urbaniste et directrice du service de l’urbanisme à la ville de Rimouski; Pierre Thibault, architecte et associé principal chez Atelier Pierre Thibault; Michel L. Saint-Pierre, architecte retraité, professeur et coordonnateur retraité du département de Technologie de l’architecture du Cégep de Rimouski; ainsi que Marie-France Stendahl, architecte et directrice du développement des affaires-Canada chez White Arkitekter AB.

À propos du Lab-École Rimouski

Le projet Lab-École Rimouski consiste en la conception d’une nouvelle école primaire sur la rue Anne-Hébert à Rimouski. Ce projet représente un investissement de 25 M$ financé par ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

L’école comprendra 25 classes de niveaux préscolaire et primaire, un gymnase avec plateau double, en plus d’espaces pour collaborer et manger.

Écoles de demain

Le Lab-École est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler une expertise multidisciplinaire pour concevoir les écoles de demain; des écoles qui répondent aux besoins et aux réalités des élèves et de ceux qui les accompagnent. 

Le Lab-École a soutenu la mise en œuvre du premier concours d’architecture dans le monde scolaire depuis 50 ans, soit un concours regroupant cinq projets de construction et d’agrandissement d’écoles primaires.

Les travaux du Lab-École s’appuient sur les centaines d’experts et collaborateurs qui s’y investissent depuis sa création. Les premiers Lab-Écoles ouvriront leurs portes aux élèves à la rentrée scolaire 2022. Le programme est appuyé financièrement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×