30.10.2020
Actualités Faits divers Des produits illicites totalisant 130 000 $ saisis dans une prison

Des produits illicites totalisant 130 000 $ saisis dans une prison

Un drone ainsi qu’un colis contenant des objets interdits et non autorisés ont été saisis à l’Établissement de Donnacona, un établissement fédéral à sécurité maximale, jeudi dernier.

Parmi les objets interdits et non autorisés découverts, on retrouve 276,7 grammes de cire de cannabis (« wax »), 103,6 grammes d’un mélange de haschich et de marijuana, 140,2 grammes de tabac, cinq cigares, ainsi qu’un téléphone intelligent neuf avec chargeur et fil USB.

Au total, la valeur en établissement des objets saisis est évaluée à 131 400 $. La valeur communautaire du drone, quant à elle, est de 2 500 $.                                                    

Détecteurs

« Le Service correctionnel du Canada (SCC) dispose d’un certain nombre d’outils pour prévenir l’introduction de drogue dans ses établissements. Parmi ces outils, on retrouve des détecteurs ioniques et des chiens détecteurs de drogue pour la fouille des édifices, des biens personnels, des détenus et des visiteurs. Le SCC renforce les mesures destinées à prévenir l’introduction d’objets interdits dans ses établissements dans le but d’assurer un milieu sûr et sécuritaire pour tous. Le SCC travaille en partenariat avec les corps policiers afin de prendre des mesures à l’endroit des personnes qui tentent d’introduire des objets interdits dans les établissements correctionnels », précise un communiqué du Service correctionnel du Canada.

Interdiction totale

Le SCC a imposé une interdiction totale de fumer dans tous les établissements correctionnels fédéraux en 2008. Par ailleurs, le Service a créé une ligne téléphonique d’information qui lui permet d’obtenir des renseignements supplémentaires sur les activités relatives à la sécurité des établissements du SCC.

« Il peut s’agir d’activités liées à la consommation ou au trafic de drogue pouvant menacer la sécurité des visiteurs, des détenus ou des personnes qui travaillent dans les établissements du SCC. Le recours à la ligne sans frais, le 1-866-780-3784, permet d’assurer que les renseignements transmis sont protégés et de garder l’anonymat », note l’organisme fédéral.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×