27.10.2020
Divertissement Culture L’univers de Stéphanie Pelletier porté sur scène

L’univers de Stéphanie Pelletier porté sur scène

Le Théâtre les gens d’en bas ajoute une nouvelle création à sa programmation 2020-2021,  avec « Peau de vache (et autres récits du mythique cinquième rang de Padoue) », au Théâtre du Bic, du 25 septembre et 3 octobre.
 
Cette œuvre se veut une plongée à la fois théâtrale et cinématographique dans l’imaginaire de l’autrice, slameuse et conteuse Stéphanie Pelletier. Seule en scène, Stéphanie verra ses personnages prendre vie autour d’elle grâce à des images vidéos tournées à Padoue et au Bic.

Eudore Belzile, metteur en scène et réalisateur, a réuni une solide équipe autour de ce projet qui met en valeur les talents et les paysages du Bas-Saint-Laurent.

L’équipe de production a aussi tourné des scènes en vidéo pour les besoins multimédias du spectacle. (Photo: courtoisie)

Scénario

« Julie Gagnéééé, Julie Gagnéééééé, ça commence à faire le niaisage. Prends tes cliques pis tes claques pis sacre ton camp. Va-t-en refaire ta vie dans une p’tite cabane isolée dans une forêt au Maine. Avec des poules pis une vache rousse comme dans les vues. Sinon le beau Donald va finir par te tuer pis tu le sais ! »
 
Un matin, alors qu’elle regarde les marguerites dans le champ, Julie décide que c’est assez. Elle va s’échapper, s’en aller, ne jamais revenir. Mais comment fuir un conjoint violent quand on vit à Padoue? Chaque fois que Julie tente de s’évader, le bon Saint-Antoine, Patron des objets perdus, la ramène chez elle, pensant bien faire.

La comédienne Marie-Claude Saint-Laurent. (Photo: courtoisie)

« Avec la poésie, l’intelligence et les bouffées comiques qu’on lui connaît, Stéphanie Pelletier livre une histoire touchante et belle sur le cycle de la violence. Magnifié par les projections vidéo, le conte prend ici une toute nouvelle dimension », indique un communiqué de la troupe.
 
En première partie, Stéphanie offre un collage d’autres textes ayant comme point central le mythique cinquième rang de Padoue, ce « cul-de-sac qui ne mène pas à Padoue. Un boutte de rang égaré à mi-chemin entre Métis-sur-Mer au nord-est, Saint-Octave à l’ouest pis Padoue au sud-ouest », mais où, indéniablement, il se passe quelque chose de magique.

Le comédien Steven Lee Potvin. (Photo: courtoisie)

En résumé

PEAU DE VACHE – et autres récits du mythique cinquième rang de Padoue
25 et 26 septembre 19 h 30
27 septembre 16 h
30 septembre au 3 octobre 19 h 30

Avec Marie-Claude Saint-Laurent et Steven Lee Potvin
Théâtre du Bic
** Une version entièrement numérique de l’œuvre sera aussi créée au courant de l’automne.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×