25.10.2020
Actualités Le temps joue contre le projet du Théâtre du Bic

Le temps joue contre le projet du Théâtre du Bic

-Des inquiétudes planent sur la rénovation de 5 M$

Le gouvernement fédéral n’a toujours pas confirmé sa participation financière au projet de rénovation du Théâtre du Bic de 5 M$, ce qui suscite des inquiétudes.

On ne craint pas tant de ne pas voir rentrer l’argent que du moment où il entrerait, car celui-ci risquerait de retarder un échéancier établi dans les meilleures conditions possibles.

« C’est simple : on avait prévu commencer les travaux ce printemps. Si ça retarde et qu’on ne peut plus rentrer dans les calendriers de travaux des entrepreneurs et autres contractuels, on se retrouve à devoir faire les travaux un an plus tard. Les coûts ont le temps de monter d’ici là. On parle d’un six à huit mois d’attente, éventuellement », nous indique une source au faîte du dossier, qui désire garder l’anonymat.

Ottawa

Un informateur au sein d’un cabinet ministériel à Ottawa nous mentionne que les dernières déclarations du Premier ministre Justin Trudeau, venu à Rimouski en campagne électorale l’automne dernier, continuent de prévaloir. On ne voit aucune de raison pour laquelle le fédéral ne participerait pas au projet, si le provincial le fait. Le programme d’infrastructures passe par Québec. L’installation d’un nouveau ministre au Patrimoine ne serait pas en cause.

À titre d’exemple, la dernière mouture du projet, celle de 2019, en est presque au double des coûts du projet précédent, alors révisé et déposé en 2014 (5,3 M$ vs 3 M$). Le scénario risque de se répéter si le fédéral laisse traîner les choses.

Pression

Le temps est venu pour les promoteurs de mettre de la pression, mais la présidente du conseil d’administration du Théâtre du Bic, Nathalie Babin, se refuse à tout commentaire. Elle confirme cependant s’attendre à des développements imminents dans les démarches administratives, du côté de la Ville. L’automne dernier, madame Babin disait attendre une réponse pour février.

Justement, le conseil municipal de Rimouski doit poser un geste important dans ce dossier, lors de son assemblée régulière, ce soir. Une résolution à l’ordre du jour précise que la Ville de Rimouski accepte les termes de la Convention financière survenue avec le ministère de la Culture du Québec, pour accepter son aide financière de 2,45 M$ pour le projet.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×