28.10.2020
Actualités Société Rimouski ajuste sa réglementation sur les chiens

Rimouski ajuste sa réglementation sur les chiens

Le conseil municipal de Rimouski a adopté, hier soir, un projet de règlement concernant les animaux, afin de se conformer au règlement d’application de la loi provinciale visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

Cela signifie que la Ville prévoit ajuster, avec l’adoption prochaine de ce règlement, sa propre réglementation avec celle du gouvernement du Québec et avec ce qui est généralement en vigueur dans les autres corporations municipales.

« Ce sont des changements mineurs. La réglementation provinciale oblige que les amendes imposées par les règlements municipaux soient au minimum équivalentes à celles du niveau provincial. On a dû faire quelques ajustements pour que nos amendes soient alignées à celles du provincial », précise le maire de Rimouski, Marc Parent.

D’autres aspects de la réglementation municipale sont aussi touchés. « Par exemple, pour les chiens de 20 kilos et plus, on demande que les chiens soient munis d’un licou ou d’un harnais au minimum, pas d’un simple collier. C’est un élément qu’on a ajouté, mais de façon générale, on réalise que la réglementation à ce sujet adoptée par la Ville de Rimouski avant l’adoption du règlement provincial, a clairement inspiré la réalisation de la réglementation provinciale, car c’est presque une copie de ce qu’on a préparé chez nous. »

Pas sur les races

« C’est très semblable comme règlement. Parmi les grandes lignes de notre réglementation, il y a le fait que nous avons décidé de ne pas mettre l’emphase sur les races, mais plutôt sur les comportements des chiens. En fonction d’un comportement inapproprié d’un chien, nous avons mis en place des dispositions qui permettent de faire faire des examens pour évaluer le degré de dangerosité de l’animal. Nous avons également établi les dispositions nécessaires pour qu’un chien soit déclaré comme étant dangereux », mentionne monsieur Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×