25.10.2020
Actualités Politique Le PQ en faveur de la gratuité des services de protection des...

Le PQ en faveur de la gratuité des services de protection des dossiers de crédit

Le porte-parole du Parti Québécois en matière d’économie et de finances, Martin Ouellet, invite les Québécois à se faire entendre et à réclamer un accès sans frais aux mesures de protection de leur dossier de crédit prévues au projet de loi no 53, Loi sur les agents d’évaluation du crédit.

Le député déposera prochainement à l’Assemblée nationale une pétition initiée par l’Union des consommateurs. Il estime que tous les Québécois devraient pouvoir bénéficier, dans les plus brefs délais et sans frais, des mesures de protection de leur dossier de crédit que contient le projet de loi no 53. « Je ne peux pas accepter que des Québécois se mettent à risque parce qu’ils n’ont pas les moyens de payer pour mettre un verrou de crédit sur leur dossier. Actuellement, les agences de crédit exigent des frais exagérés simplement pour vous informer que votre dossier est l’objet d’activités suspectes », déplore Martin Ouellet.

Même les agences de crédit sont prêtes

Lors des consultations particulières sur le projet de loi, d’ailleurs, la plupart des intervenants s’entendaient pour réclamer la gratuité des mesures de protection qui y sont prévues. Même les agences de crédit étaient prêtes à aller de l’avant, alors qu’elles devront vraisemblablement financer ces mesures pour le bien des consommateurs. Desjardins, la seule institution financière ayant jugé bon de se présenter aux consultations, a elle aussi appuyé cette position, mise en avant en décembre dernier par le Parti Québécois. « Personne n’est à l’abri d’un vol de données, et tous les Québécois devraient bénéficier de la même protection contre ce fléau. Je les invite donc à appliquer cette solidarité qui nous caractérise en signant la pétition », a conclu le député.

Trois mesures comprises dans le projet de loi

Le projet de loi no 53 permettra aux consommateurs québécois de se prévaloir de trois mesures assurant la protection de leur dossier de crédit : le gel de sécurité, la note explicative et l’alerte de sécurité. Il prévoit par ailleurs que ces mesures pourront être facturées aux citoyens, mais le Parti Québécois est plutôt d’avis que tous les Québécois devraient pouvoir s’en prévaloir sans frais. Les Québécois appuyant cette position peuvent se faire entendre en signant la pétition sur le site de l’Assemblée nationale.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×