Actualités Économie L’UQAR reçoit 440 000 $ pour accompagner les jeunes entreprises innovantes

L’UQAR reçoit 440 000 $ pour accompagner les jeunes entreprises innovantes

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR) obtient d’une contribution financière de 440 000 $ de Québec afin qu’elle accompagne de jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance (startups) dans la réalisation de leurs projets.

L’aide financière annoncée jeudi par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie‑Eve Proulx, a été accordée pour la mise en place de la phase 4 du service Entrepreneuriat UQAR, un projet évalué à 736 500 $.



Le projet a été sélectionné dans le cadre d’un appel de propositions de Startup Québecmd, Appui aux incubateurs, aux accélérateurs d’entreprises et aux centres d’entrepreneuriat universitaire, lancé en juillet 2020. Des comités d’évaluation mixtes composés de représentants gouvernementaux et d’experts externes indépendants ont évalué les demandes.

« Les jeunes entreprises innovantes se démarquent par leur flexibilité, leur capacité à s’approprier les nouvelles technologies et leur facilité à développer des idées et des pratiques novatrices. C’est exactement ce dont on a besoin dans le contexte incertain que l’on connaît présentement », déclare le ministre Fitzgibbon.


Accélérateurs et incubateurs

Les accélérateurs et les incubateurs sont des organismes d’accompagnement qui permettent aux fondateurs d’entreprises émergentes de mieux structurer leur projet tout en ayant accès à des ressources spécialisées, à de la formation, à des conseils stratégiques ainsi qu’à un réseau d’affaires, des éléments clés pour assurer leur succès.



« Les entreprises émergentes dynamisent et créent de la richesse dans toutes les régions. Au Québec, nous avons l’expertise nécessaire pour être à l’avant-garde dans de nombreux domaines d’avenir. Je suis convaincue que ce soutien permettra à l’Université du Québec à Rimouski d’attirer encore plus d’étudiants dans le Bas‑Saint‑Laurent. Accompagner les jeunes entrepreneurs, c’est mettre en valeur leur savoir-faire, renforcer l’immense potentiel de leur modèle d’affaires et, surtout, assurer une relève entrepreneuriale québécoise », commente la ministre Marie-Eve Proulx.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×