18.09.2020
Nouvelle de 17 h Vitesse réduite à 30 km/h: le comité de citoyens répond au maire

Vitesse réduite à 30 km/h: le comité de citoyens répond au maire

Le comité Zone 30 de l’organisme citoyen ICI Saint-Robert réagit aux propos du maire de Rimouski, qui a déclaré qu’une diminution de la vitesse maximale autorisée de 50 à 30 km/h ralentirait le transport en commun et nuirait à sa fréquentation.

Rappelons que mardi, ce comité du mouvement Initiative citoyenne indépendante (ICI) Saint-Robert a déposé un mémoire et un projet-pilote au conseil municipal, afin que la vitesse maximale pour une bonne partie de ce district soit réduite de 50 à 30 km/h.

Ce serait une première dans le monde municipal au Québec, si on exclut les zones scolaires obligatoires. La Ville a accueilli cette proposition et l’étudiera, mais le maire a fait part de certaines réserves, entre autres sur les retards que pourraient causer un tel changement pour plusieurs utilisateurs de la route, dont le transport en commun. Le sujet a suscité beaucoup de réactions, hier.

Le maire, Marc Parent (Photo: capture d’écran)

Calcul douteux

« Le calcul fait par le maire, qui se limite à l’observation que 30 km/h représentent 40% de 50 km/h, est douteux. En effet, d’après un rapport du ministère français de la Transition écologique et solidaire datant de 2018,  « Il est estimé qu’en cas de baisse de la VMA [de 50 à 30 km/h], une partie du trafic (autour de 20 %) sera reportée vers d’autres moyens de transport », ce qui inclut les transports en commun et le vélo. Des rues plus conviviales et sécuritaires favoriseraient notamment le transport actif (marche, vélo, trottinette, planche à roulettes, etc.) », explique le comité Zone 30.

Temps perdu

« De plus, la nouvelle limitation à 30 km/h ne concernerait pas seulement les autobus mais aussi les voitures: personne n’aurait donc intérêt à délaisser le bus pour l’automobile pour rattraper le temps perdu! D’ailleurs, ce temps perdu est-il si important? Dans un article de Radio-Canada datant de novembre 2017, l’ingénieur Steve Collin de la Ville de Rimouski note que « réduire sa vitesse de 20km/h prolonge le temps de parcours d’un automobiliste de seulement 36 secondes par kilomètre, et peut sauver des vies » », estime le comité.

Le comité Zone 30 précise que « le projet pilote déposé mardi par ICI St-Robert, la plus longue distance pour traverser la zone 30 proposée mesure 750 m. Si l’on se fie aux calculs de monsieur Collin, cela représenterait donc une perte de temps de 27 secondes pour le transport en commun. »

« Cette durée additionnelle ne serait clairement pas dissuasive pour les usagers, d’autant plus que ces derniers doivent composer avec des tracés de lignes d’autobus ayant un grand besoin d’être amélioré, qui représentent une entrave bien plus importante à l’utilisation du service, selon nous », ajoute-t-on.

27 minutes

« En effet, il faut pas moins de 27 minutes pour se rendre de la rue Saint-Robert jusqu’à l’UQAR en autobus. Il est donc tout à fait possible de mettre en place un meilleur partage de la route et de sécuriser l’espace public pour les piétons et les cyclistes tout en favorisant l’utilisation du transport en commun », conclut le comité.

Le mémoire d’ICI St-Robert est disponible en ligne à l’adresse

suivante: https://drive.google.com/file/d/1G3DREN6jQJbzOmNt4lWUs_TeRbPd_BbN/view

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×