27.10.2020
Actualités Santé Des bénévoles de bonne heure « sur le piton »

Des bénévoles de bonne heure « sur le piton »

Les bénévoles du Challenge montagne Vélo Plein Air au profit de la Maison Marie Élisabeth était à la tâche tôt ce matin pour s’assurer du bon déroulement de l’activité, mais aussi du respect des consignes sanitaires et de distanciation en lien avec la pandémie de la Covid-19.

Les bénévoles étaient déjà à la tâche à 6 h 30 ce samedi matin lors du passage de l’éditeur du Journal Le Soir, Pierre Chassé, dans le stationnement de Vélo Plein Air à Rimouski. « On veut bien contrôler les mesures et donner les bonnes directives à la cinquantaine de participants qui sont déjà inscrits », explique la directrice de la Maison Marie-Élisabeth, Paul Côté.

Le port du masque et la distanciation de deux mètres doivent être respectés. (Photo Pierre Chassé – Journal Le Soir)

Deux parcours possibles

Les participants ont pris le départ ce samedi à 8 h 30 devant la boutique Vélo Plein Air (324, avenue de la Cathédrale). Par la suite, ils doivent pédaler sur environ 50 km au gré des sentiers montagneux qui les mèneront à leur destination, le parc du Mont-Comi.

Pour ceux qui préfèrent le vélo de route, un parcours de près de 80 km emprunte différents rangs menant jusqu’au parc du Mont-Comi. Le départ et l’arrivée des deux groupes se font à la même place, et à la même heure.

Le Challenge de montagne Vélo Plein Air a permis à la Maison Marie-Élisabeth de recueillir, en six ans d’existence, près de 96 000 $. L’objectif de cette année est de 20 000 $.

Deux présidents d’honneur

Cette année, deux présidents d’honneur se joignent à la cause, Martin Desrosiers, directeur général de la caisse Desjardins de Rimouski et Pierre Côté, directeur principal, Développement des affaires Marchés des entreprises chez Desjardins Entreprises – Bas-Saint-Laurent. 

D’autres commanditaires appuient la cause, année après année : « Pour notre 7e Challenge, nous sommes heureux de pouvoir compter sur le soutien de la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent, de l’entreprise de Mont-Joli Yvan Perreault & Fils et du Centre bureautique de Rimouski, que nous remercions chaleureusement ! », signale Paule Côté.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×