28.10.2020
Actualités Économie Les municipalités du Bas-Saint-Laurent engagées dans une relance économique sécuritaire

Les municipalités du Bas-Saint-Laurent engagées dans une relance économique sécuritaire

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) poursuivait cette semaine ses Rendez-vous régionaux du monde municipal, cette fois au Bas-Saint-Laurent.

De manière virtuelle, les élus municipaux de la région ont discuté des moyens nécessaires afin d’accélérer la relance économique et de l’urgence que les gouvernements du Québec et du Canada s’entendent sur une aide financière rapide pour les gouvernements de proximité.
« La crise sanitaire sans précédent que nous avons vécue a bousculé tout le Québec, les municipalités au premier chef. Le monde municipal a été en première ligne et a su apporter une réponse adéquate à la pire pandémie des 100 dernières années. Maintenant, l’objectif, c’est la relance économique dans toutes les régions. Avec les élus municipaux du Bas-Saint-Laurent, nous avons fait le point sur nos expériences récentes et identifié les diverses mesures qui permettront de stimuler l’économie de la région», déclare la présidente de l’UMQ, Suzanne Roy.

Les élus de la région unanimes

Les élus de la région ont été unanimes dans leur volonté de relancer tous les secteurs économiques de la région. « Le Bas-Saint-Laurent continue avec confiance les efforts pour la reprise économique tout en gardant un œil attentif à la situation de la pandémie. La contribution financière de l’ensemble des paliers de gouvernement est essentielle pour nous accompagner dans nos efforts. Les municipalités de toutes les régions doivent avoir accès rapidement aux outils nécessaires pour assurer une relance économique sécuritaire», ajoute Jérôme Landry, président du caucus régional de l’UMQ et maire de Matane.
Les priorités de la région
Parmi les sujets abordés, mentionnons entre autres l’objectif FabRégion, c’est-à-dire l’atteinte de l’autonomie locale pour les secteurs de l’alimentation, de l’énergie et des biens manufacturés, la mise en place de nouveaux parcs éoliens, les projets d’infrastructure routiers et maritimes comme l’A-20, l’intermodalité pour le transport maritime et le cabotage, et le transport aérien régional.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×