28.10.2020
Nouvelle de 18 h Facture de plus de 4 M$ pour embaucher Servitech pour l’évaluation municipale

Facture de plus de 4 M$ pour embaucher Servitech pour l’évaluation municipale

Le conseil municipal de la Ville de Rimouski a résolu, hier, d’accorder un contrat de six ans et de plus de 4 M$ à la firme Servitech, la même qui a réalisé le rôle d’évaluation lors de la dernière période de taxation.

Les dernières évaluations de cette entreprise ont été fortement contestées à compter de l’émission des derniers compte de taxes, en début d’année. La Ville avait annoncé en décembre une augmentation de 4,1 % du compte de taxes moyen, basé sur la valeur moyenne des résidences rimouskoises, soit 212 727 $. Le journal le soir rapportait même qu’un contribuable a vu la valeur de sa maison augmenter de 63 000 $.

L’entente de six ans conclut par la Ville avec Servitech, prévoit des paiements de 551 040 $, 971 780 $, 564 932 $, 645 921 $, 1,69 M$ et 679 587 $ pour la période allant de 2021 à 2026, soit environ 4,5 M$.

Qualité du travail

Invité à défendre cette décision, le maire, Marc Parent, a commenté en ces termes : « Sur le plan des critiques, je dirais que Servitech est une entreprise extrêmement spécialisée. Le fait que certains citoyens commentent sur l’évaluation municipale n’a rien à voir avec la qualité du travail de la firme. L’évaluation municipale est effectuée en fonction du marché. Ma compréhension et mes observations, c’est que Servitech a fait de l’excellent travail par le passé. C’est particulier : à chaque évaluation, il se trouvera des citoyennes et des citoyens pour dire que la valeur de leur maison a trop monté et d’autres pour déplorer qu’elle n’a pas assez monté. »

Stabilité et équité

« Nous avons opté pour une entente de six ans pour 4,5 M$ répartis sur six années. Servitech était le seul soumissionnaire. Le fait de prendre une entente de six ans vient nous assurer la stabilité des coûts. Cela représente également une diminution, car la soumission est inférieure au prix qu’on avait évalué », précise monsieur Parent.

« Cela représente environ 850 000 $ par année. C’est une obligation municipale. Les municipalités doivent refaire un rôle d’évaluation aux trois ans et ce doit être fait par des firmes spécialisées. Le rôle d’évaluation vient assurer une équité pour les citoyens, parce que le rôle de taxation est basé sur la valeur marchande des propriétés », fait enfin savoir monsieur Parent à ce sujet.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×