28.10.2020
Actualités Politique Des agriculteurs réclament la reconnaissance du parkinson comme maladie professionnelle

Des agriculteurs réclament la reconnaissance du parkinson comme maladie professionnelle

Des agriculteurs victimes des pesticides réclament du gouvernement Legault la reconnaissance du parkinson comme maladie professionnelle.

« Les victimes des pesticides s’impatientent et elles ont raison. Après les dizaines de mémoires et de témoignages accablants qu’on a entendus l’année dernière en commission parlementaire, la moindre des choses aurait été que le gouvernement reconnaisse la maladie de Parkinson comme une maladie professionnelle pour les travailleurs et travailleuses agricoles. Malheureusement, la CAQ a pelleté le problème par avant et un an plus tard, on se trouve encore à la case départ », commente la porte-parole de Québec Solidaire en matière d’agriculture, Émilise Lessard-Therrien.

Le consensus est pourtant clair au Québec : les agriculteurs veulent travailler dans des conditions qui sont sans risque pour leur santé. « Est-ce que le gouvernement va se ranger encore une fois du côté des intérêts de l’industrie des pesticides plutôt que de ceux du public? Le ministre Boulet doit moderniser la Loi sur les accidents de travail et les maladies professionnelles comme il s’y est engagé en janvier dernier », déclare Mme Lessard-Therrien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×