27.10.2020
Nouvelle de 19 h 12 écoles du Bas-Saint-Laurent avec au moins un cas positif lors des...

12 écoles du Bas-Saint-Laurent avec au moins un cas positif lors des 14 derniers jours

Avec l’ajout d’un cas au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup rendu public jeudi, il y a maintenant 12 écoles du Bas-Saint-Laurent qui ont eu au moins un cas positif à la COVID-19 lors des 14 derniers jours.

Selon la direction du Collège Notre-Dame, l’étudiant positif est absent de l’école depuis près de deux semaines pour des problèmes de santé. Les 25 autres jeunes de sa classe sont tout de même placés en isolement pour 14 jours.

Quatre établissements du Centre de services des Phares touchés

Dans le secteur desservi par le Centre de services des Phares, anciennement la commission scolaire des Phares, quatre établissements ont été touchés par la pandémie. L’école La Colombe d’Esprit-Saint est fermée jusqu’au 6 octobre à la suite de la découverte d’un cas, la semaine dernière.

Les autres écoles touchées depuis 14 jours sont le Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis, l’école Paul-Hubert de Rimouski et le Centre de formation professionnelle de Rimouski-Neigette.

En début d’année, un élève d’une classe du pavillon Saint-Yves de l’école du Grand Pavois a été déclaré positif, ce qui a entraîné la mise en quarantaine pendant 14 jours de la classe du jeune. La situation est revenue à la normale depuis.

Ailleurs au Bas-Saint-Laurent

Ailleurs au Bas-Saint-Laurent, le ministère de l’Éducation rapporte au moins un cas dans les écoles suivantes : polyvalente de Sayabec, école de Saint-Eusèbe, le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-L’Avenir de Rivière-du-Loup, le Centre d’éducation des adultes de Rivière-du-Loup, St-Pascal et La Pocatière, l’école de Saint-Philippe-de-Néri, l’école secondaire de Rivière-du-Loup et l’école Hudon-Ferland de Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Dans ce dernier cas signalé jeudi, la personne était déjà en isolement préventif. Le risque est donc considéré très faible par la Santé publique, si bien que la situation ne nécessite aucun isolement de groupes d’élèves.

La Santé publique du Bas-Saint-Lauret indique que dans les cas où des élèves sont mis en quarantaine, ils doivent obligatoirement obtenir un résultat négatif à un test de dépistage avant de réintégrer l’école au terme des 14 jours d’isolement.

Nouvelle méthodologie

Les informations présentées par le ministère de l’Éducation proviennent d’une collecte de données réalisée par le ministère de l’Éducation auprès des 72 centres de services scolaires/commissions scolaires rassemblant 2740 établissements, et des 257 écoles privées de la province. Les données concernent autant la formation générale des jeunes que la formation professionnelle et la formation aux adultes.

Depuis le 28 septembre, les écoles ne présentant aucun cas rapporté avec diagnostic depuis 14 jours sont retirées de la liste. Ainsi, les écoles demeureront sur la liste 14 jours suivant l’apparition d’un cas positif rapporté avec diagnostic.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×