31.10.2020
COVID-19 Québec dévoile les détails de son soutien au secteur culturel

Québec dévoile les détails de son soutien au secteur culturel

Le premier ministre du Québec, François Legault, et la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, annoncent une aide financière additionnelle de 50 M$ pour soutenir les producteurs et les diffuseurs de spectacles québécois en ces temps difficiles de la crise du coronavirus.

Le gouvernement du Québec souhaite manifester son soutien à l’égard des artisans de l’industrie, et s’assurer de préserver l’offre culturelle dans les salles de spectacles et les théâtres ainsi que de maintenir le contact entre les créateurs et le public. 

S’ajoutant aux 400 M$ annoncés le 1er juin dernier et portant à près d’un demi-millard de dollars l’aide gouvernementale accordée au milieu culturel depuis le début de la pandémie, les 50 M$ annoncés aujourd’hui aideront les organismes culturels admissibles à compenser une partie des billets invendus compte tenu des restrictions imposées par la Santé publique.

« Cette aide s’échelonnera entre le 1er octobre 2020 et le 31 mars 2021. Cette nouvelle mesure, qui constitue une mise à jour du plan présenté ce printemps, permettra de verser  jusqu’à 75 % des revenus  de billetterie qui n’auront pu être encaissés en raison des mesures sanitaires. La formule de compensation pourra être adaptée selon les taux d’occupation des salles de spectacles permis par la Santé publique au cours des prochains mois. L’aide additionnelle de 50 M$ permettra par ailleurs de compenser les producteurs de spectacles pour une partie de leurs coûts de production », précise un communiqué du cabinet du premier ministre.

On estime que plus de 500 organismes culturels qui présentent des spectacles québécois dans les domaines des arts de la scène, de la musique et des variétés ainsi que de la littérature et du conte pourront bénéficier de cette nouvelle mesure temporaire. Pour y être admissibles, ces organismes devront démontrer que l’aide octroyée aura également été déployée parmi les artistes, artisans, organismes de création et techniciens impliqués dans la production ou le spectacle.

 Les fonds seront administrés par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), deux sociétés d’État sous la responsabilité de la ministre de la Culture et des Communications.

« Tout faire »

« Les diffuseurs, les propriétaires de salles de spectacles et les artisans des arts de la scène ont écopé à cause de la pandémie. Même en étant ouvertes, les salles ne peuvent accueillir qu’une partie des spectateurs habituels. Je sais que pour beaucoup d’artistes, c’est le contact avec le public qui est leur moteur. Nous vous comprenons et nous ne vous laisserons pas tomber. Nous allons tout faire pour vous aider à reprendre vos activités le plus rapidement possible », affirme monsieur Legault.

« Je tiens à saluer l’immense créativité et la collaboration toujours exemplaire des artistes et de tous les intervenants du milieu culturel qui sont appelés à relever des défis colossaux. Ils nous ont inspirés tout au long de la pandémie et continueront à le faire alors que nous devons collectivement remplir une mission qui nous dépasse tous, pour aider les plus vulnérables. L’aide financière exceptionnelle que nous annonçons aujourd’hui témoigne de la volonté de notre gouvernement de soutenir le milieu culturel et de l’accompagner dans ces moments particulièrement difficiles », ajoute la ministre de la Culture, Nathalie Roy.

 Plan de relance

Rappelons qu’en juin dernier, un imposant plan de relance en soutien au milieu culturel a été déployé. Doté d’une enveloppe de 400 M$, ce Plan est composé d’une série de mesures visant à stimuler la création artistique, à relancer la production de contenus culturels québécois et à permettre au milieu de s’adapter aux nouvelles façons d’aller à la rencontre du public, dans le contexte de la pandémie qui sévit actuellement.

Faits saillants :

·       Les organismes admissibles à cette aide financière sont les suivants : les diffuseurs pluridisciplinaires et spécialisés, les entreprises et les organismes de création et de production qui autodiffusent leurs œuvres ainsi que les festivals et événements québécois.

·       Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a annoncé, le 1er octobre dernier, une mesure d’aide financière en soutien aux entreprises, à laquelle les cinémas et les institutions muséales privées sont admissibles.

Pour informations additionnelles: Plan de relance économique du milieu culturel

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×