20.10.2020
Nouvelle de 17 h Saint-Jean-de-Dieu obtient 100 000 $ pour ses aînés

Saint-Jean-de-Dieu obtient 100 000 $ pour ses aînés

Le gouvernement du Québec confirme qu’un montant de 100 000 $ est octroyé à la Municipalité de Saint-Jean-de-Dieu, dans la MRC des Basques, pour compléter la phase 2 du projet de mise aux normes du Centre communautaire Jean-Claude-Bélisle.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, ainsi que le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, en ont fait l’annonce, hier.

Le projet consiste à améliorer l’accessibilité universelle du centre communautaire. Les travaux incluent entre autres l’aménagement d’une place de stationnement pour les personnes à mobilité réduite et le remplacement des portes d’entrée par des portes automatiques. Il prévoit également la réfection des salles de toilettes afin de les adapter aux aînés et aux personnes à mobilité réduite.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’infrastructures Municipalité amie des aînés (PRIMADA), visant à soutenir des initiatives qui favorisent le vieillissement actif au sein de la communauté. Les projets admissibles concernent la réalisation de petits travaux de construction, de réfection ou d’agrandissement d’infrastructures.

Au cœur des priorités

 « C’est avec grand plaisir que je découvre les projets présentés au PRIMADA. Chacun d’entre eux témoigne que, plus que jamais, les personnes aînées sont au cœur des priorités de nos communautés, et de notre gouvernement. Avec une telle aide financière, nous nous donnons les moyens de soutenir concrètement la réalisation des initiatives ayant pour objectif concret d’améliorer l’accessibilité universelle et la qualité de vie des personnes à mobilité réduite et de nos aînés, en plus de favoriser leur vieillissement actif dans leur milieu de vie », soutient Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Aider les aînés

 « Je me réjouis que ce projet ait été soutenu par notre gouvernement. Dès qu’il sera possible de se rassembler à nouveau, ce sera un plaisir d’aller constater ces travaux sur place. C’est important d’aider les aînés à participer aux activités municipales et à tisser des liens sociaux durables avec les autres membres de la communauté. Je tiens également à remercier les équipes derrière cette initiative. Elles ont tout mis en œuvre pour en garantir la réalisation, au bénéfice de tous, et tout particulièrement les personnes à mobilité réduite et nos aînés », ajoute Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata

Faits saillants :

Le projet bénéficiera également aux autres municipalités avoisinantes, étant donné que le centre communautaire se situe au cœur de la MRC des Basques. Le centre communautaire est le lieu tout désigné pour favoriser les rencontres au sein de la municipalité. Il est donc crucial que les aînés à mobilité réduite puissent eux aussi y accéder pour participer à toutes les activités qui y sont offertes.

La municipalité prévoit un plus grand achalandage de la salle communautaire par les groupes d’aînés de la région ainsi qu’une participation accrue des personnes souffrant d’un handicap ou d’une perte de mobilité. Parmi les organismes susceptibles de bénéficier de ce projet, notons le Club Johannois, le Club des 50 ans et plus, le Club des Chevaliers de Colomb et l’AFEAS.

Soulignons que le dernier appel de projets, qui s’est terminé en mai 2019, permettra la réalisation de 65 projets dans 15 régions, pour une aide financière totale estimée à plus de 4,1 M$.

Le PRIMADA est un programme conjoint du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et du Secrétariat aux aînés (SA) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Rappelons que 967 municipalités et MRC regroupant 92 % de la population québécoise participent à une démarche MADA, laquelle vise l’adaptation des politiques, des infrastructures et des services municipaux au vieillissement de la population, en fonction d’une vie plus longue et plus active. Cette démarche applique le concept de vieillissement actif préconisé par l’Organisation mondiale de la santé, en vue d’optimiser les possibilités de participation sociale, de vieillissement en santé et de création de milieux de vie sains, sécuritaires et accueillants pour les aînés.

Lien connexe :
Pour plus d’information sur le programme, consultez le www.quebec.ca/mada .

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×