23.11.2020
Actualités Éducation Les Expo-sciences se tiendront virtuellement

Les Expo-sciences se tiendront virtuellement

Le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux confirment que leurs événements, dont les finales régionales des Expo-sciences et du Défi inventif, seront virtuels.

En plus d’offrir une expérience des plus dynamiques, cette formule permettra aux jeunes de s’épanouir à travers les activités tout en assurant un respect total des mesures sanitaires qui seront en vigueur.

Voici les événements qui seront entièrement virtuels :

– Les 12 finales régionales des Expo-sciences Hydro-Québec, volet secondaire/collégial

– Les 12 finales régionales des Expo-sciences Hydro-Québec, volet primaire

– Les 11 finales régionales du Défi apprenti génie

– Les 11 finales régionales du Défi génie inventif ÉTS

– La finale québécoise du Défi génie inventif ÉTS

– La Super Expo-sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2021

« Considérant l’évolution de la situation en lien avec la propagation du coronavirus (COVID-19) et toute l’incertitude liée aux événements organisés en présentiel, nous avons pris la décision de limiter les rassemblements. De cette façon, nous sommes certains de pouvoir offrir une expérience à la fois enrichissante et sécuritaire aux jeunes scientifiques de la relève puisqu’ils pourront participer à nos activités, et ce, peu importe où ils seront. C’est également important pour nous de soutenir le milieu de l’enseignement afin qu’il ne craigne pas une charge de travail supplémentaire », souligne Marthe Poirier, directrice générale du Réseau Technoscience.

Différente, mais à la hauteur

Évidemment, cette édition sera différente des précédentes, mais le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux s’assureront de tout mettre en oeuvre pour que les jeunes vivent des expériences à la hauteur de leurs attentes. Ainsi, l’utilisation d’une plateforme Web est considérée pour favoriser les interactions virtuelles entre les participants et leur environnement de compétition. Rencontres en direct, adaptations des périodes d’échanges avec les juges, capsules audiovisuelles et plusieurs surprises sont aussi prévues pour faire de ces événements, une réussite.

« Encore cette année, j’ai très hâte de découvrir les projets et les prototypes réalisés par les jeunes de la relève scientifique. », affirme l’illusionniste Luc Langevin, porte-parole du Réseau Technoscience. C’est donc un rendez-vous virtuel de mars à mai 2021.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×