Gouvernement du Québec
28.11.2020
Nouvelle de 18 h Un autre de nos scientifiques qui fait sa marque

Un autre de nos scientifiques qui fait sa marque

Si les leaders socio-économiques de Rimouski ont besoin d’exemples éloquents pour promouvoir les succès de l’économie du savoir, la liste de nos scientifiques qui se distinguent dans leur champ de compétence continue de s’allonger.

Le journal le soir a écrit récemment sur des « cerveaux » que les établissements scolaires de la région et des institutions comme l’UQAR ont contribué à produire, dont Dr Anne Marinier, microbiologiste, Johnny Huard, bachelier en biologie et docteur honoris causa, et Émilie Bouchard, vétérinaire et doctorante en microbiologie vétérinaire.

Un autre exemple éloquent fait l’objet d’un reportage spécial du journal le soir : Dr Bruno Bissonnette.

Même s’il ne pratique plus quotidiennement la médecine, le Rimouskois Bruno Bissonnette demeure un anesthésiste spécialisé en pédiatrie de renommée mondiale. Issue de la famille Bissonnette bien connue de la maison funéraire du même nom, il est le fils de Lilianne Tardif et de Raymond Bissonnette, tous deux aujourd’hui décédés.

Le nom de Dr Bissonnette a d’abord résonné aux oreilles des amateurs de sport, assorti de son prénom de Bruno: il a été champion canadien de natation, un digne représentant du fameux Club Les Dauphins, qui a aussi accueilli notamment en son sein l’athlète olympique Pierre Harvey.

Ouvrages de référence

Un ouvrage de référence parmi la demi-douzaine écrit par Bruno Bissonnette vient d’être réédité: « Syndromes, rapid recognition ans perioperative implications ».

Dr Bissonnette est le fondateur de la « Children of the World Anesthesia Foundation » (Fondation de l’anesthésie pour les enfants du monde), dont le but est de favoriser une pratique de l’anesthésie qui prend en considération les spécificités de la physionomie des enfants.

Sa Fondation vise particulièrement une formation efficiente des anesthésistes pour enfants en recourant notamment au mentorat. À ce titre, il a été notamment honoré par le président du Mexique Vicente Fox (2000-2006) et reçu par des chefs d’état. Il aura supervisé une intervention chirurgicale urgente à la demande des plus hautes autorités

Pratique

Dr Bissonnette a pratiqué et enseigné sa spécialité à l’Hôpital Saint-Justine, à l’école de médecine de l’Université de Toronto, à l’Université de Californie à San Francisco, et au Nationwide Children Hospital. Le médecin rimouskois a prononcé des nombreuses conférences aux quatre coins du monde.

En vidéo

Demain, dans les manchettes de la section nouvelles en soirée, nous vous invitons à prendre connaissance de l’entrevue exclusive, en vidéo, que notre journaliste Richard Daigle a réalisé avec Dr Bruno Bissonnette, jeudi. Toute personne qui s’intéresse à la science -et/ou souhaite encourager les jeunes à s’y intéresser également- y trouvera son compte. L’éveil aux sciences des jeunes est l’un des objectifs de l’intervention de monsieur Bissonnette.

« J’ai été un clinicien avant toute chose, mais j’ai aussi touché les facettes académique et scientifique. J’ai étudié aux États-Unis et en Europe. J’ai un parcours inhabituel, rempli de moments extraordinaires. Les livres comme celui qui vient d’être réédité servent aux cliniciens, car ils se veut un outil de référence. Il y a 5 000 entrés d’information dans mon plus récent ouvrage. Le concept de « chirurgie d’un jour » est ce qui a motivé cet engagement, pour moi », précise Bruno Bissonnette.

Approche changée

« Je pense en premier lieu aux gens qui ont des conditions particulières. Par exemple, vous êtes admis, demain, en chirurgie d’un jour, à l’Hôpital de Rimouski pour un problème conventionnel comme une hernie inguinale. Cela pourrait sembler banal à prime abord mais si on informe l’anesthésiste réanimateur que vous avez, en plus, disons, un problème spécifique chronique, cela vient changer tout son mode d’intervention », illustre monsieur Bissonnette à propos de ce livre.

« C’est un livre qui veut rejoindre tous les praticiens, à partir du généraliste jusqu’au spécialiste, qui va vous préparer à une chirurgie éventuelle en vous référant à un chirurgien et à son équipe. Il y a des informations qui doivent éveiller toute la cascade des intervenants qui agiront au moment de la chirurgie. C’est un livre à consultation rapide », note enfin le médecin spécialiste.                                                                               

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×