26.11.2020
Actualités Politique Plus de 1 000 projets soutenus par le Fonds d’appui au rayonnement...

Plus de 1 000 projets soutenus par le Fonds d’appui au rayonnement des régions

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, se réjouit que la contribution du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ait permis la réalisation de plus de 1 000 projets aux quatre coins du Québec.

Depuis la mise en place du FARR, une somme de près de 196 M$ a été accordée pour la réalisation de 1 081 initiatives. Ces projets représentent des investissements totaux de plus de 760 M$. Par ailleurs, ils ont permis la création de près de 7 000 emplois et la consolidation de près de 32 000 emplois.

« Je suis fière de constater tout le rayonnement qu’ont les initiatives ayant vu le jour. Ce qui me rend encore plus fière, c’est que ce sont les acteurs régionaux qui ont eu le loisir de choisir les projets à soutenir en fonction de leurs priorités. Lors de ma tournée des régions, j’ai entendu les demandes des élus municipaux et régionaux, et j’ai constaté à quel point la formule était gagnante. C’est la raison pour laquelle le volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité s’inscrit en continuité avec le FARR. Le nouveau fonds contribuera à réaliser des projets innovants et dynamiques qui répondront aux besoins réels des régions. En bout de ligne, ce sont les citoyennes et les citoyens qui bénéficieront des retombées positives de ces projets, et ce, qu’ils soient de nature touristique, sociale, économique, culturelle, technologique, environnementale ou éducative », commente la ministre Laforest.

Répondre aux priorités régionales

Les diverses initiatives soutenues, comme le prolongement d’une piste cyclable et l’amélioration des infrastructures sur son parcours, ou encore la valorisation des résidus alimentaires, devaient répondre aux priorités régionales de développement. Dans chaque région, celles-ci ont été déterminées en fonction des défis et des réalités propres à leur collectivité par un comité directeur formé majoritairement d’élus municipaux et régionaux. D’ailleurs, ces priorités sont au cœur de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires. Elles guident les actions et les interventions gouvernementales, dont la sélection des initiatives soutenues par le FARR.

Rappelons que c’est le volet 1 du Fonds régions et ruralité (soutien au rayonnement des régions) qui remplace le FARR depuis le 1er avril 2020. Ce volet est doté d’une enveloppe globale de 250 M$ qui sera répartie entre les régions selon les critères qui étaient en vigueur pour le FARR. Il contribuera donc à soutenir des projets de développement ayant un rayonnement régional considérable.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×