23.11.2020
Nouvelle de 19 h De nouveaux efforts pour relancer le commerce

De nouveaux efforts pour relancer le commerce

La Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette (CCIRN) offre gratuitement des conférences virtuelles et de la documentation aux gens d’affaires qui cherchent des moyens de relancer leur entreprise, notamment dans le contexte de la crise du coronavirus.

« C’est ni plus ni moins que de l’intelligence d’affaires de grande valeur que nous mettons gracieusement à la disposition des gens d’affaires, car la Chambre de commerce et d’industrie Rimouski-Neigette propose aux commerçants de la région un résumé de plus de 50 conférences livrées par des experts du commerce de détail », estime le directeur général de la Chambre, Jonathan Laterreur.

Ce dernier souligne que la CCIRN a assisté à l’événement TAG- Le commerce à l’ère numérique organisé par le Conseil québécois du commerce de détail. Un événement qui a rassemblé des détaillants, des e-commerçants (commerce électronique) et des entreprises en démarrage qui cherchent diverses solutions au commerce de détail à notre époque.

Contexte difficile

C’est pour répondre à un contexte extrêmement difficile pour les commerçants que la CCIRN a décidé de livrer un rapport sur le commerce de détail. « Ce rapport contient des éléments qui peuvent faire la différence dans les choix d‘un commerce ou d’un autre. C’est très important pour nos commerçants d’avoir accès à de l’intelligence d’affaires qui leur permettra de se démarquer de la concurrence », soutient Jonathan Laterreur.

Parmi les éléments de surprise, on apprend que l’irritant majeur lors de la visite en magasin d’un client n’est pas le port du masque, mais bien le comportement des autres clients et la gestion de la file d’attente à l’extérieur. « Ce sont des éléments sur lesquels les commerçants peuvent agir pour aider à améliorer l’expérience client », souligne à gros traits monsieur Laterreur.

Jonathan Laterreur (Photo: courtoisie)

Expérience client

« L’expérience client est sur les lèvres de tous les experts, mais elle ne se limite pas à la visite en magasin. Une expérience de magasinage globale, de la recherche du produit en ligne jusqu’à la prise de possession du produit, sera analysée par le client et la moindre anicroche dans l’expérience sera fatale pour l’entreprise », note la Chambre.

Du commerce au client

« Le moment de la livraison pour les achats en ligne se révèle particulièrement important. Cette étape, qui commence bien plus tôt dans le processus d’achat qu’on le croit, influence directement la fidélité du client envers le commerçant. Cette question est abondamment abordée dans le rapport », commente monsieur Laterreur.

Époque révolue

Selon la Chambre, la transition technologique est plus pertinente que jamais, de gros changements sont en vue sur le plan technologique et le commerçant ne peut plus éviter le raz-de-marée que représente l’avènement de la technologie 5G et de l’intelligence artificielle.

« Ce sera une marche énorme à monter pour un commerçant qui n’est toujours pas en ligne, ni même sur les médias sociaux en ce moment. Le temps où on ouvrait boutique en faisant un peu de publicité et où on pouvait espérer s’en sortir est plus que jamais révolu. Le commerce change, la personnalisation et la relation de proximité qui sont les meilleurs avantages de nos membres commerçants en ce moment seront maîtrisées par les géants du web d’ici quelques années grâce à de puissants outils technologiques. Il est temps de réfléchir maintenant à l’avenir du commerce ici afin d’éviter que notre déficit commercial s’agrandisse de plus en plus », conclut Jonathan Laterreur.

Voici le rapport en format PODCAST :

Cliquez sur ce lien pour le rapport en format PDF.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×