26.11.2020
Actualités Océanic La crème est remontée à la surface

La crème est remontée à la surface

Chicoutimi l’emporte 4-2 sur l’Océanic

L’Océanic est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison à la suite de sa défaite de 4-2 face aux Saguenéens de Chicoutimi, mardi soir au Colisée Financière Sun Life.

La formation rimouskoise n’a pas été à la hauteur des attentes de son entraineur-chef. « On n’a pas joué un bon match, j’aurais aimé qu’on compétitionne un peu plus. Je suis déçu. On a été impressionné par un club mature, qui est très talentueux. J’aurais aimé que les gars suivent Massicotte (Zachary). C’était de toute beauté de le voir jouer du début à la fin. Il mérite un A plus. Il a été un modèle pour nos jeunes », a commenté Serge Beausoleil.

Déjà aux prises avec six absents, l’Océanic a perdu un soldat important quelques minutes avant la première mise en jeu. « Juste pour vous dire comment la guigne s’acharne. Pendant la période de réchauffement, il y a eu une rondelle qui a frappé le poteau des buts et qui a rebondi au visage d’Anthony D’Amours, directement sur la mâchoire. Il a perdu la moitié de ses dents, ce qui fait qu’il n’a pas pu jouer. C’est d’une tristesse, s’il y a un gars qui veut compétitionner, c’est bien Anthony », a poursuivi l’entraineur-chef.

De l’autre côté, Yannick Jean a rendu hommage … à l’Océanic. « Mes vraies impressions vont au-delà de qui a gagné, qui a perdu. On a laissé 40 joueurs de hockey jouer un match. Je salue l’ouverture de l’Océanic et de Serge Beausoleil. Aussitôt que l’on a su que notre région tournait au rouge, on s’est parlé pour fixer la rencontre de ce soir pour que mes joueurs puissent jouer. C’était extrêmement important pour nous. Compétitionner, c’est un besoin. Jouer ce soir, c’était essentiel. Je remercie Serge et l’Océanic d’avoir le même but de faire compétitionner les joueurs. C’était ça le plus important ce soir », a dit l’entraineur des Sags. 

L’histoire du match

Il n’y a pas eu de but durant la première période marquée de peu de chances de marquer. C’est un Rimouskois, Olivier Pouliot, qui a ouvert le pointage au profit des Saguenéens en deuxième après quelques beaux arrêts de Raphaël Audet. Deux minutes plus tard, l’échec avant soutenu des Sags a mené au but de Christopher Farmer aux dépens du gardien de l’Océanic qui n’y pouvait rien. 

Avant la fin de l’engagement, William Dumoulin s’est amené seul vers Alexis Shank qu’il a déjoué. Un échec avant efficace avec le bâton d’Andrew Coxhead a provoqué un revirement dans le territoire défensif des Saguenéens au profit de Samy Paré qui a remis la rondelle à Dumoulin pour le but. 

Farmer a redonné les devants aux visiteurs par deux buts tôt en troisième. Puis, quand Karl Boudrias a fait 4-1 tout de suite après, la côte devenait abrupte pour l’Océanic. Luka Verreault a ensuite marqué pour les locaux, mais la tentative de remontée s’est arrêtée là. 

« On a vraiment joué un bon match. Depuis que je suis arrivé ici, c’est notre meilleur. On a été solide dans les deux sens de la patinoire durant les trois périodes. On avait hâte de jouer, on est arrivé le couteau entre les dents », a mentionné Olivier Pouliot, échangé de Victoriaville à Bathurst, le 4 août dernier, et de Bathurst à Chicoutimi, le 6 septembre. 

En bref

On notait sept absents chez l’Océanic dont cinq en raison de blessures : Zachary Bolduc, Nathan Ouellet, Frédéryck Janvier, Simon Maltais et Anthony D’Amours en plus des Européens Adam Raska et Alexander Lazarev… Pour pallier aux nombreux absents, l’Océanic a rappelé Xavier Ducharme… Les deux matchs contre Baie-Comeau qui avaient été remis les 16 et 17 octobre derniers seront repris en fin de semaine, soit vendredi à 19 h et samedi à 16 h… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×