27.11.2020
Nouvelle de 19 h Élection présidentielle : une Américaine dit avoir retrouvé sa fierté

Élection présidentielle : une Américaine dit avoir retrouvé sa fierté

Une Américaine mariée à un Québécois, Denis Garbinski, qui vit en Californie, réagit aux résultats finaux de l’élection présidentielle.

Cette francophile et amoureuse du Québec nous avait livré ses impressions le jour du vote, il y a une semaine. Généreuse, elle a bien voulu faire un suivi avec le journal le soir et ses lecteurs, aujourd’hui.

Trump en avance!

« Comme tout le monde, mon conjoint et moi, nous nous sommes sentis très contrariés par les premiers résultats, lorsque le vote était en faveur de Donald Trump. Mais au moment où les bulletins de vote postés ont été ouverts et comptés mercredi, en milieu de matinée, nous avons vu le mirage rouge commencer à s’estomper et la vague bleue s’installer », se réjouit-elle.

« Je pense que plus de la moitié des États-Unis et la majeure partie du monde ont poussé un grand soupir de soulagement, d’espoir et d’optimisme à l’idée d’avoir à nouveau un leadership national qui valorise vraiment la vie des gens ordinaires, la science, la vérité, la liberté de la presse et la décence », estime madame Garbinski, une spécialiste en communication et en nutrition qui travaille pour une compagnie de haute-technologie.

Le duo Biden-Harris

Denise Garbinski se dit surtout heureuse de savoir que la nation américaine va regagner des amis qu’elle aurait perdus à cause de l’attitude du président sortant.

« Avec Biden / Harris, je pense que les États-Unis vont reconquérir leur leadership et leur réputation au niveau international, pendant que nous nous attaquons au coronavirus, à la relance économique, à l’injustice raciale et sociale, à l’immigration et au changement climatique, entre autres problèmes. »

Mauvais souvenir

Donald Trump laissera un mauvais souvenir derrière lui, mais les citoyens progressistes américains comme Denise Garbinski sont d’abord et avant tout heureux de regagner leur fierté. C’est sans doute une des raisons, selon elle, qui expliquent pourquoi on a enregistré des records de participation au scrutin. Les 55 grands électeurs de la Californie, l’état le plus avant-gardiste des USA, sont allés rapidement à Joe Biden.

« Personne n’a été épargné par la tyrannie de quatre ans de Trump. En conséquence, les Américains ont voté plus que jamais dans l’histoire de notre pays pour sauver l’âme américaine des profondeurs du désespoir. C’est pourquoi je peux dire pour la première fois depuis de nombreuses années : je suis fière d’être Américaine !», lance-t-elle.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×