26.11.2020
Nouvelle de 19 h Deux de suite pour l’Océanic

Deux de suite pour l’Océanic

Gain de 3-2 à Baie-Comeau

Pour un quatrième match en autant d’affrontements cette saison, Océanic et Drakkar se sont livré un match qui s’est soldé par un seul but d’écart, cette fois à l’avantage de la formation rimouskoise par 3-2, samedi au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau.

C’est un but de Mikael Martel, avec quatre minutes à jouer, qui a brisé l’égalité pour le but de la victoire. Il a profité d’une erreur de la recrue Émile Chouinard qui a remis la rondelle directement devant le filet de son gardien Lucas Fitzpatrick. Martel n’a pas raté sa chance. 

La formation rimouskoise avait laissé filer une avance de 2-0 tard en deuxième période. « J’ai beaucoup aimé notre début de match. On avait beaucoup d’intensité, on travaillait fort. Puis, on a perdu un peu de nos élans avec des présences un peu trop longues en avantage numérique et ce sont eux qui ont su saisir leur cadence.  C’est là qu’on a perdu le momentum. En troisième, ce fut partagé », a commenté Serge Beausoleil.

L’histoire du match

Les visiteurs ont joué une bonne première période durant laquelle il n’y a eu qu’un seul but, celui de Samy Paré qui a fait dévier le lancer de Justin Bergeron. Une période disputée à vive allure avec peu de mises en échec. 

L’Océanic a doublé son avance tôt en deuxième sur le tir sur réception du vétéran Andrew Coxhead pour qui c’était un premier but cette saison. Il avait reçu une superbe passe de William Dumoulin. La recrue de 18 ans continue son excellent travail avec six points en huit parties, un sommet chez les pointeurs de l’Océanic.

Les visiteurs ont ensuite eu deux belles occasions de faire mal au Drakkar sur deux jeux de puissance, mais n’ont guère été menaçants. C’est plutôt le Drakkar qui a profité d’un avantage numérique pour revenir dans le match sur un lancer voilé de Jérémy Jacques que n’a pas vu Raphaël Audet. Une minute plus tard, Brandon Frattaroli a créé l’égalité pour le Drakkar.

« Le but assommoir n’est pas venu. Il y a eu des ouvertures qu’on n’a pas pu saisir. On s’est débarrassé de la rondelle, une question de confiance, je pense. On va travailler ça avec les gars. Ils sont capables de mieux réagir dans certaines situations. Dans l’ensemble, ce sont deux gros points qu’on va chercher sur la route. C’est un but très important que Martel a enfilé en troisième période », a souligné Beausoleil.

Le seul but en troisième a justement été celui de Mikael Martel au profit des visiteurs qui gagnent un deuxième match de suite. 

Devant le filet, Audet a repoussé 22 arrêts tandis que Fitzpatrick en bloquait 17.

En bref

Ne jouaient pas pour l’Océanic Zachary Bolduc (blessé), Mathis Gauthier et Anthony D’Amours (retranchés) ainsi que les Européens Adam Raska et Alexander Lazarev… Nathan Ouellet et Frédéryck Janvier ont effectué un retour au jeu… L’Océanic a très bien fait dans le cercle des mises au jeu avec 63 % d’efficacité (40 en 64), notamment Ludovic Soucy (17 en 22)… Les deux mêmes clubs se retrouveront demain (dimanche) à 13 h… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×