27.11.2020
Nouvelle de 17 h Les Huskies repartent avec deux victoires

Les Huskies repartent avec deux victoires

L’Océanic s’incline 3-2

Pour un troisième match de suite, Huskies et Océanic se sont livré un duel qui s’est décidé par un seul but à l’avantage de la formation de l’Abitibi par 3-2, dimanche après-midi au Colisée Financière SunLife.

C’est le but de Xavier Bouchard, avec six minutes à jouer, qui a brisé l’égalité de 2-2. Son tir de la ligne bleue a dévié sur un joueur adverse pour déjouer Matthew Dunsmoor.

Serge Beausoleil a vu son équipe gagner le premier affrontement 4-3 avant de voir les Huskies enlever les deux autres par 1-0 et 3-2. Avec une formation particulièrement amochée en offensive, il a manqué de ressources. Déjà privé des services de son centre numéro un en Andrew Coxhaead, il a perdu les services de Zachary Bolduc en deuxième période, lorsque frappé dans son angle mort par Jordan Côté. 

« Je ne peux pas en demander plus aux gars présentement. On a perdu Coxhead sur un coup à la tête non appelé dans le match précédent. Aujourd’hui, on perd Bolduc sur une mise en échec côté aveugle. Il nous restait deux centres, on a six attaquants manquants. Les gars ont travaillé fort. On ramène ça à 2-2 et on perd ça sur une vulgaire mise au jeu où les gars ne sont pas habitués de jouer à ces endroits-là. Mais, il faut quand même savoir quoi faire. Et, la rondelle dévie sur un joueur devant le filet. La justice est une utopie. On va se le dire, parce que les gars ont bien travaillé », a résumé Serge Beausoleil.

Sur le coup sanctionné d’une punition mineure à l’endroit de Bolduc, il a indiqué que son attaquant ne souffrirait pas d’une commotion cérébrale et que le coup n’aurait pas été porté directement à la tête. « Il est blessé et c’est un clip qui va aller à la ligue. C’est un coup sournois, le genre de mise en échec dangereuse qu’on veut éviter dans notre sport. Et, il y en a eu un autre par le même joueur en troisième période qui n’a pas été appelé », a-t-il dénoncé.  

Ludovic Soucy, qui effectuait un retour au jeu, a marqué un gros but, celui qui créait l’égalité 2-2. « Avec Coxhead et Bolduc absents, c’est deux grosses pertes au centre. Depuis le début de la saison, on n’a pas un alignement complet. On joue contre Rouyn, une très bonne équipe, et on perd 3-2 sur un but en fin de match qu’on aurait peut-être pu éviter. Il y a quand même des belles choses à voir, car Rouyn était full line-up. Il faut construire là-dessus. On est capable de compétitionner », a mentionné le no 67.

L’histoire du match

L’Océanic a pris les devants 1-0 après une période sur le premier but de la saison de Nathan Ouellet. Il a accepté une belle passe de Zachary Bolduc dans l’enclave. Mais, des buts d’Alex Bocage et Mathieu Gagnon ont permis aux visiteurs de prendre les devants 2-1 en deuxième période. Les deux fois sur des lancers à courte distance qui ont échappé au gardien Dunsmoor. 

Ludovic Soucy a profité d’un jeu de puissance en milieu de troisième pour créer l’égalité. Pas longtemps après, Bouchard a inscrit le but de la victoire.

Les Huskies ont dominé 28-24 dans les lancers.

En bref

Deux changements dans l’alignement des locaux : Andrew Coxhead (blessé) a cédé sa place à Anthony D’Amours. Alexander Gaudio a été retranché au profit de Ludovic Soucy qui revient d’une blessure… Frédéryck Janvier, Brandon Casey, Adam Raska et Alexander Lazarev sont les autres absents… Les problèmes à la position de centre chez l’Océanic ont paru avec un pourcentage d’efficacité de 32 % (22 en 69) au cours de la rencontre… La formation rimouskoise prendra la direction de l’Abitibi mercredi pour trois parties à compter de jeudi soir à Val-d’Or…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×