Divertissement Culture Le Bas-Saint-Laurent perd un fils renommé

Le Bas-Saint-Laurent perd un fils renommé

Le pianiste, chef d’orchestre, arrangeur et compositeur André Gagnon est décédé aujourd’hui, après une carrière remarquable de quelque 60 ans.

Le Bas-Saint-Laurent perd un de ses fils, car André Gagnon est originaire de Saint-Pacôme-de-Kamouraska, situé 60 km à l’Ouest de Rivière-du-Loup. Monsieur Gagnon a aussi quelques membres de sa famille élargie à Rimouski, dont des descendants de son frère, Robert, maintenant décédé.



Monsieur Gagnon avait 84 ans et était atteint de la maladie d’Alzheimer depuis un peu plus d’un an, mais il est officiellement décédé des suites de la maladie à corps de Lewy (troubles neuro-cognitifs), un trouble qui y est associé.

Il a accompagné des chansonniers, puis s’est lancé sur scène en solo à compter de 1969. Il a interprété de la musique classique, mais aussi ses propres compositions.


Il a d’ailleurs créé des œuvres musicales pour des films et pour des téléséries. Son album « Neiges » a été un succès international en 1975, notamment la pièce « Wow » qui a joué dans les discothèques de partout sur le globe.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×