Actualités Environnement Les péages seront gratuits pour les véhicules électriques au-delà du 31 décembre

Les péages seront gratuits pour les véhicules électriques au-delà du 31 décembre

Dans la foulée de la mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030, le gouvernement du Québec s’engage à maintenir, au-delà du 31 décembre 2020, la gratuité des péages des autoroutes 25 et 30 pour les propriétaires de véhicules électriques immatriculés au Québec.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, et le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, en ont fait l’annonce vendredi.



« Le gouvernement du Québec prend des moyens concrets afin de lutter contre les changements climatiques, entre autres par la réduction des gaz à effet de serre provenant du secteur des transports. Notre hydroélectricité, une source d’énergie propre et renouvelable, disponible en abondance et à un coût compétitif, constitue un atout inestimable sur ce point. L’achat de véhicules électriques doit continuer à être favorisé afin que ceux-ci soient de plus en plus nombreux sur les routes du Québec », déclare le ministre des Transports, François Bonnardel.

Fin du projet pilote


Lancé en 2016, le projet pilote de gratuité des péages aux véhicules électriques viendra à terme le 31 décembre 2020. En raison du succès qu’a connu cet incitatif, la gratuité sera maintenue afin de poursuivre la mise en œuvre de l’une des priorités du gouvernement en matière d’économie verte, soit d’accélérer le rythme de l’électrification des véhicules au Québec.

« Au Québec, en 2035, 100 % des ventes de véhicules automobiles constitueront des ventes de véhicules électriques, et la vente de véhicules à essence sera interdite. L’électrification des transports est au cœur de notre Plan pour une économie verte 2030. Le secteur des transports est responsable de 43 % des émissions de GES. Il est donc nécessaire de poser des gestes qui encourageront l’achat de véhicules électriques », commente le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charrette.



Pour bénéficier de cette mesure, le propriétaire d’un véhicule électrique admissible doit s’adresser à l’un ou l’autre des exploitants (Concession A25 ou Nouvelle Autoroute 30), afin de procéder à l’ouverture d’un compte client et d’obtenir le transpondeur requis. Les propriétaires d’un véhicule électrique déjà équipé d’un transpondeur n’auront pas d’autres démarches à effectuer.

Depuis le début du projet pilote, en 2016, le nombre de passages de véhicules électriques aux péages a doublé annuellement, passant de 157 000 en 2016 à 344 000 en 2017, et de 642 000 en 2018 à 1 100 000 en 2019.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×