COVID-19 Consultations sur l'effet de la pandémie sur la santé mentale

Consultations sur l’effet de la pandémie sur la santé mentale

Dans le cadre des travaux d’élaboration du prochain plan d’action interministériel en santé mentale (PAISM), le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, confirme que deux jours de consultation publique se tiendront les 19 et 20 janvier afin d’entendre différents groupes sur les effets de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale de la population.

La consultation, qui se tiendra sur invitation seulement et sera organisée de manière non partisane, se déroulera en mode virtuel. Les échanges porteront notamment sur l’accès aux services ; l’intégration et la complémentarité des services (ex. : éducation, emploi, justice, sécurité publique) et la stigmatisation au regard de la santé mentale.



« Nous savons que l’isolement dû à la pandémie a augmenté ou accentué les problèmes de santé mentale tels que la détresse, l’anxiété, l’angoisse, parmi la population. Cette pandémie aura des effets à long terme pour certaines personnes. Il est donc nécessaire, dans le cadre de l’élaboration du plan d’action interministériel en santé mentale, de tenir ces consultations afin de bien cerner les enjeux et trouver des solutions durables pour les Québécois », commente le ministre Carmant.

Travail de rue


L’expérience des deux plans d’action précédents en santé mentale a permis de mettre en place une offre de services dans la communauté. Le prochain PAISM misera notamment sur les équipes de proximité intersectorielle et le travail de rue.

Rappelons que cet événement se tient dans le cadre d’une vaste démarche de consultation visant à améliorer l’accès aux services de santé mentale au Québec. Deux forums, l’un portant sur la clientèle jeunesse et l’autre sur la clientèle adulte, ainsi que des consultations en ligne ont notamment eu lieu jusqu’à maintenant. Des consultations auprès des établissements du réseau de la santé et des services sociaux et des Premières Nations et Inuits sont aussi prévues dans les prochains mois.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×