Nouvelle de 17 h Les voyageurs devront être testés négatifs avant leur retour

Les voyageurs devront être testés négatifs avant leur retour

Le ministre Dubé très contrarié par les images de Québécois célébrant dans le Sud

Choqué par les images de voyageurs faisant la fête sans respecter les règles de distanciation à l’étranger, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que le Québec demande au gouvernement fédéral de s’assurer que tous les voyageurs obtiennent un résultat négatif avant de prendre leur vol de retour.

« On aurait aimé qu’il n’y ait pas de voyage à l’étranger. On l’avait demandé, mais le fédéral n’est pas allé là. Maintenant, on demande au fédéral de s’assurer que chaque voyageur obtienne un résultat négatif avant d’embarquer dans son avion de retour, qu’un autre test soit effectué à l’arrivée et que le fédéral mettre en place des mesures pour s’assurer du respect de la quarantaine de 14 jours obligatoire au retour. Des amendes entre 800 $ et 750 000 $ sont prévues pour le non-respect de la quarantaine », déclare le ministre Dubé.



Le ministre Dubé souligne l’ouverture du fédéral, mais il souhaite la mise en place de ses trois mesures de protection le plus rapidement possible. « C’est une responsabilité fédérale », clame-t-il.

Le respect des mesures est encore plus nécessaire avec le développement de nouvelles souches du virus. Un premier cas de la variante S du virus a été détecté au Québec chez une personne qui a été en contact avec un membre de sa famille qui est revenu au Québec le 11 décembre dernier, après un séjour au Royaume-Uni, et qui a obtenu un résultat positif de la COVID-19 le 13 décembre. « Il y aura des mesures spéciales en place pour les vols revenant du Royaume-Uni. Ce qu’on sait pour le moment, c’est que cette souche ne serait pas plus grave, mais plus transmissible », indique le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda.


Situation inquiétante

Par ailleurs, le ministre Dubé estime que la situation est présentement inquiétante avec une moyenne supérieure à 2 200 nouveaux cas pas jour depuis plusieurs jours. « Il y a de la transmission communautaire partout. Les hôpitaux s’en viennent à un seuil critique d’occupation. On veut éviter le délestage des autres interventions. La situation est très préoccupante. On ne va pas du tout dans la bonne direction. On se rapproche de frapper un mur en janvier, ce qu’on veut éviter. Sur un plan plus positif, la vaccination se déroule rondement. Nous suivons le plan de match », lance-t-il.



Christian Dubé considère malgré tout qu’il est trop tôt pour présumer que le confinement devra se poursuivre après le 11 janvier. « Nous ne sommes pas rendus là pour le moment. Le respect des mesures en place est requis afin de se donner une chance de pouvoir l’éviter ».

Neuf nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent


Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent rapporte neuf nouveaux cas positifs ce mardi dans la région. Les nouveaux cas proviennent des MRC du Kamouraska (4), de Rimouski-Neigette (3), de la Matanie (1) et de la Matapédia (1). Il y a 1139 cas rétablis au Bas-Saint-Laurent sur les 1 232 cas détectés depuis le début de la pandémie. Si on ajoute les 24 décès, il reste donc 69 cas actifs du coronavirus dans la région qui compte deux hospitalisations liées à la COVID-19.

Bilan provincial

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état, de 2 381 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 197 311. Parmi celles-ci, 168 061 sont rétablies. Les plus récentes données font également état de 64 nouveaux décès, pour un total de 8 124. De ces 64 décès, 17 sont survenus dans les 24 dernières heures, 39 entre le 22 et le 27 décembre, 1 avant le 22 décembre et 7 à une date inconnue. Le nombre total d’hospitalisations a augmenté de 7 par rapport à la veille, avec un cumul de 1 131. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 2, pour un total de 148. Les prélèvements réalisés le 27 décembre s’élèvent à 23 444, pour un total de 4 817 090. Finalement, 2 857 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d’hier, pour un total de 22 500.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×