Nouvelle de 18 h Rimouski cultivera sa fierté, améliorera son centre-ville et s’occupera de son environnement

Rimouski cultivera sa fierté, améliorera son centre-ville et s’occupera de son environnement

Le 325e anniversaire dans les projets majeurs de la Ville en 2021

La prochaine année s’annonce chargée de projets majeurs, à Rimouski, qui devraient aboutir avant le départ du présent conseil municipal, en novembre.

Invité par le journal le soir à lever le voile sur ce qu’il entrevoit de plus important pour la prochaine année, le maire, Marc Parent, parle principalement du sentiment d’appartenance, de la relance du centre-ville, d’environnement et de développement durable, de projets d’infrastructures qui vont se concrétiser et de l’amélioration du transport collectif.



« Nous allons dévoiler notre plan d’action à la fin du mois de janvier. Déjà, je peux vous parler de certains incontournables. Je peux vous dire qu’en 2021, c’est le 325e anniversaire de Rimouski. Nous entendons célébrer dignement cet événement. Nous allons annoncer une programmation en lien avec ce dossier, prochainement. Un autre projet qui a toujours été très important pour moi, et sur lequel nous n’avons pas encore assez fait à mon avis, c’est le programme de reconnaissance des grands citoyens, de nos bâtisseurs », note monsieur Parent.

Dès cette année


« Je peux vous annoncer que ce processus sera initié en 2021 et il est certain à mes yeux que de grands Rimouskois seront reconnus dès cette année. Nous annoncerons bientôt la façon dont ce sera fait », ajoute le maire à ce sujet.

On se souviendra notamment que bon nombre de citoyens réclament d’ores et déjà que les regrettés hommes d’affaires Charles Albert et Gonzague Drapeau soient parmi les premiers honorés.



Il semble cependant que ces hommages ne se limiteront pas à des personnes décédées. « Nous voulons reconnaître ceux qui ont fait une différence à Rimouski, mais aussi ceux qui font toujours une différence à Rimouski. Nous avons adopté une politique de reconnaissance citoyenne ces dernières années, mais nous ne l’avons jamais vraiment appliqué. Je trouve que c’est important qu’on puisse avoir une cérémonie concrète et qu’on puisse le faire dès cette année », indique monsieur Parent.

Assez niaisé pour la Grande Place!


Le maire Parent a inscrit bien haut sur sa liste la relance du centre-ville, à commencer par la démolition de la vieille partie du centre commercial la Grande Place, qui doit faire place à un investissement majeur de Groupe Sélection. Cette vieille structure pollue visuellement le centre-ville depuis sept ou huit ans. Celle-ci étant située dans un secteur patrimonial, il faut un projet de remplacement avant de la démolir.

« Bien entendu, c’est aussi cette année qu’il faut régler le problème de la vieille partie de la Grande Place. Ça a assez niaisé, ce dossier-là. On comprend que la crise de la COVID-19 a apporté certains inconvénients, mais il faut absolument que la Grande Place, on lui « coupe les jambes », en 2021. Et parmi les autres grands enjeux, il y a tous les enjeux d’écoresponsabilité. Nous allons procéder par exemple cette année à la conversion de notre réseau d’éclairage électrique extérieur en éclairage de type DEL (diode électroluminescente). Cela nous permettra de réduire substantiellement notre consommation d’électricité », annonce monsieur Parent.

Inaugurations

Le maire est fier de dire que des projets majeurs seront menés à terme.

« Il y aura de belles inaugurations en 2021. On va inaugurer le centre communautaire de Sainte-Blandine, le nouveau centre animalier et la nouvelle piste d’athlétisme et ses installations. La réalisation du centre animalier vient nous rappeler qu’il y a des dossiers qui ont besoin d’un certain temps pour se régler. On peut même penser à des questions qui ont été abordées lors de la campagne électorale. On avait parlé beaucoup du traitement réservé aux petits animaux. C’est phénoménal, ce qu’on a accompli! On passe de derniers de classe à premiers de classe. On a changé la réglementation; on va procéder à l’enregistrement des animaux et ils seront bien traités dans un centre animalier digne de ce nom, qui répondra à tous les besoins de la population. »

Le maire de Rimouski, Marc Parent. (Photo: courtoisie, Ville de Rimouski)

L’eau

Rimouski effectuera des travaux qui viendront sécuriser l’alimentation en eau potable de ses citoyens partout sur son territoire.

« C’est un fait super important! On va s’assurer d’un approvisionnement en eau constant. Nous allons commencer les travaux cette année pour construire une deuxième conduite d’amenée d’eau principale. En parallèle, nous allons exécuter les travaux qui vont assurer que les citoyens du secteur Val-Neigette ne manquent pas d’eau même si les pompes se brisent, et que les citoyens du secteur village de Sainte-Blandine aient de l’eau en tout temps. Le tout, grâce à un projet de bouclage des deux réseaux d’aqueduc. Nous aurons avec ces deux projets un approvisionnement constant en eau potable, pour tous les citoyens de Rimouski. »

Transport collectif

Monsieur le maire souhaite que le conseil sortant ait le temps de peaufiner et de mettre en œuvre la nouvelle offre de services de la Société des transports de Rimouski, même si on enregistre des retards importants dans la démarche.

« Nous avons lancé un appel d’offres à la fin de décembre, pour nous entendre avec une compagnie qui va commencer à desservir la population à l’automne 2021. Il nous reste énormément de travail à faire pour finaliser les différents trajets qui vont venir améliorer l’offre de services. La démarche est tributaire des résultats de l’appel d’offres. Nous allons alors savoir quelle sera la valeur des modifications que nous allons apporter pour Citébus et Taxibus », conclut monsieur Parent.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×