Nouvelle de 19 h LHJMQ : encore deux semaines pour transiger

LHJMQ : encore deux semaines pour transiger

L’Océanic va-t-il bouger encore ?

La période de transactions dans la LHJMQ a pris un peu de vigueur au cours de la dernière semaine alors que quelques grosses pointures ont changé d’adresse.

L’Océanic a été l’une des équipes les plus actives avec trois transactions dans les derniers jours qui ont amené à Rimouski les attaquants Alex Drover et Xavier Cormier ainsi que les défenseurs Tyson Hinds et Darick Louis-Jean en plus de deux choix de repêchage. Ont quitté Justin Bergeron, Logan Costenaro et Zachary Massicotte.  



Serge Beausoleil ne cache pas que sa brigade défensive ne sera pas celle de la première moitié de saison avec le départ de Bergeron et Massicotte en plus d’Isaac Belliveau échangé à Gatineau au début du mois. Par contre, il estime que son attaque a pris de la vigueur après un début de saison où il a dû composer avec de nombreux absents match après match.  

« Considérant la traversée du désert de la première moitié de saison, je dirais que les acquisitions de Drover, le retour d’Adam Raska, l’acquisition de Xavier Cormier qui est notre attaquant qui a eu la meilleure saison à 18 ans parmi nos 19 ans actuels, ça va nous permettre d’être un peu mieux nantis en attaque et de donner un peu plus d’appui à Zachary Bolduc entre autres », explique l’entraineur-chef et directeur gérant de l’Océanic.


Ce dernier a d’ailleurs parlé à Bolduc, un espoir de première ronde au prochain repêchage de la LNH selon plusieurs observateurs. La situation actuelle de l’équipe n’aidera pas à le mettre en valeur, du moins au plan de statistiques. 

« J’ai parlé à Zachary pour lui expliquer le pourquoi du comment de toutes nos transactions. Elles touchent le court, le moyen et le long terme et c’est ce qui était le plus important pour notre équipe. Zachary est au cœur de notre restructuration à 17 ans. Pour avoir parlé à bien des dépisteurs professionnels et des gens de la Ligue nationale, ce qu’ils veulent voir, ce n’est pas tant le nombre de points qu’il va amasser, c’est comment il va agir dans ces situations-là, comment il va compétitionner, comment il va élever son jeu, comment il va progresser et comment il va exercer son leadership », observe-t-il.



Dans son plan de match, Beausoleil voudra mettre une équipe aspirante aux grands honneurs dans deux ans, soit lors de la saison de 19 ans de Bolduc. La fondation apparait solide à la ligne bleue avec quatre espoirs de 17 ans. Il doit maintenant s’attaquer à son échiquier à l’attaque. Sa banque regarnie de choix de repêchage est de nature à l’aider. À suivre. Il ne faudrait pas se surprendre de le voir bouger encore d’ici le 25 janvier s’il peut accélérer sa reconstruction. 

Alexis Arsenault échangé


Dimanche, les Huskies de Rouyn-Noranda ont laissé aller le Gaspésien de 20 ans Alexis Arsenault aux Tigres de Victoriaville en compagnie d’un choix de 6e ronde (2023) en retour d’un choix de 2e ronde (2021), d’un choix de 3e ronde (2021) et du défenseur de 20 ans, Alex Degagné. Les Tigres ont fait maison nette dans leur groupe de 20 ans dans les deux dernières semaines.  

Arsenault, un défenseur, était le capitaine des Huskies avec qui il a remporté la Coupe du Président et la Coupe Memorial en 2019. Il a aussi été le capitaine des Albatros du Collège Notre-Dame dans le midget AAA.

À surveiller au cours des prochains jours le chemin qu’emprunteront quelques clubs, notamment les Saguenéens de Chicoutimi totalement inactifs jusqu’ici dans l’actuelle période de transactions. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×