Actualités > Océanic > Gaudio le héros en prolongation
Océanic

Gaudio le héros en prolongation

L’Océanic l’emporte 4-3 et élimine les Sea Dogs

Pour une deuxième année de suite, l’Océanic a créé la surprise de la première ronde des séries. Jeudi soir, il a disposé des Sea Dogs de Saint John par 4-3, en prolongation, pour passer au tour suivant.

C’est le but d’Alexander Gaudio, dès la 30e seconde de jeu du temps supplémentaire, qui a fait la différence au profit de l’Océanic qui élimine donc le club hôte du prochain tournoi de la Coupe Memorial à la mi-juin. Les Sea Dogs n’ont perdu que cinq fois dans leurs 33 derniers matchs. En quatre occasions, ce fut face à l’Océanic. Revivez le but de la victoire:

La formation rimouskoise a maintenant rendez-vous avec ses grands rivaux que sont les Remparts de Québec. La série se mettra en branle dimanche et lundi au Centre Vidéotron.

Calendrier de la série Océanic / Remparts

  • Dimanche 15      19 h      Océanic vs Remparts
  • Lundi 16            19 h      Océanic vs Remparts
  • Jeudi 19             19h30   Remparts vs Océanic
  • *Vendredi 20     19h30   Remparts vs Océanic
  • *Dimanche 22    16 h      Océanic vs Remparts

* : si nécessaire

« Un très beau moment, je suis très fier des gars. Ils sont une douzaine dans le vestiaire qui ont vécu ça l’an dernier contre Shawinigan. On avait gardé ça calme et joué notre partie. C’est la même chose qui est arrivée cette année », a commenté Serge Beausoleil.

Ludovic Soucy (Photo Océanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)à

Dans les célébrations sur la glace, on l’a vu étreindre son capitaine Ludovic Soucy, le leader de sa formation. Il a préparé le but de la victoire.

« Il a dû quitter en deuxième après avoir été victime d’un coup à la tête. Il est revenu en troisième et a joué un match extraordinaire. Je suis sans mot pour ce que Soucy a fait. Plusieurs se posaient la question au début de l’année en disant qu’il n’avait pas l’offensive pour être un 20 ans. Ce gars-là, l’an dernier, il est sorti sur une civière dans un match de série contre Shawinigan, tellement il se donnait pour notre équipe. Tu ne peux pas pousser un gars comme ça sous le tapis. Il nous a donné une performance hors-norme, extraordinaire et je savais que, quand ça comptait, il serait là et qu’on pourrait compter sur lui. Il est chez nous depuis cinq ans et tout le mérite lui revient », a louangé son entraineur qui en a vu d’autres dans sa longue carrière. 

Dumoulin en marque deux

William Dumoulin, lui, s’est magasiné un poste de 20 ans pour l’an prochain. Il a volé la vedette en première période durant laquelle il a été éblouissant dans les deux sens de la patinoire. Il a donné les devants par deux buts à son équipe lors de deux échappées déjouant le gardien adverse sur une feinte du revers. Thomas Couture a alors été remplacé après avoir cédé deux fois sur quatre lancers. Nikolas Hurtubise s’est amené en relève.

« Dumoulin aurait pu en marquer quatre ou cinq ce soir. Ses deux buts en commençant, ça les a saisis de l’autre côté. Il était partout sur la glace en première, il anticipait tout. Un moment donné, il voulait en faire encore plus et il risquait de se tirer dans le pied. Je lui ai dit de garder ses présences courtes », raconte Beausoleil.

Trois buts des Sea Dogs

Avant la fin de la première, Ryan Francis a ramené les Sea Dogs à un seul but. Ils ont créé l’égalité par l’entremise de Cam MacDonald dans une deuxième période dominée par l’Océanic 14-7 dans les lancers. Billy Bezeau a donné les devants aux siens pour une première fois dès la deuxième minute de jeu de la troisième. Puis, Mathis Gauthier sur un tir flottant de la ligne bleue, a créé l’égalité avec sept minutes à jouer pour envoyer les deux clubs en prolongation.

Il n’aura fallu que 30 secondes pour régler le tout, si bien que la saison de l’Océanic va se poursuivre. Voici les faits saillants de la rencontre:

Dumoulin très fier de son équipe

William Dumoulin (Photo Océanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)

« C’est un feeling incroyable. C’est magique, on y croyait, a commenté Dumoulin. On est une très belle équipe, on s’entend tous bien et on est tellement content d’avoir gagné. Sur papier, on est conscient qu’ils sont très bons, mais c’est sur la glace que ça se joue. »

Il a ainsi résumé son excellent match. « Il y a eu de beaux bonds pour moi dans ce match-là. J’ai pu profiter des occasions, j’ai marqué deux buts et j’aurais pu en marquer un ou deux autres. J’ai eu plusieurs chances de marquer. Hurtubise a été très bon en relève de l’autre côté. Mais, Gauthier en a marqué un gros en fin de troisième et Gaudio a le winning goal. Ce n’est pas l’affaire d’un gars. Tout le monde a mis son cœur dans cette partie. »

Devant le filet, Patrik Hamrla a été solide en repoussant 26 lancers. À l’autre bout, le duo Couture / Hurtubise en a bloqué 23. Beausoleil a rendu hommage à son gardien tchèque disant que son éblouissante performance dans le quatrième match a été le point tournant de la série. 

En bref

L’Océanic, qui a passé la nuit à Saint John, roulera vers Rimouski vendredi pour rentrer au Colisée vers 15 h… 2 872 spectateurs ont assisté à la rencontre au TD Station… Un changement dans l’alignement de l’Océanic alors que Maxime Coursol, blessé dans le dernier match à Rimouski, a cédé sa place à Alexandre Lefebvre qui a complété sa suspension de deux parties. Les blessés Xavier Cormier, Luke Coughlin et Julien Béland n’ont également pas joué… L’autre demi-finale dans la Conférence de l’Est opposera Charlottetown au gagnant de la série Mooseheads / Titan qui se terminera vendredi soir à Bathurst avec le 5e et décisif affrontement… 

Série Océanic / Sea Dogs

  • Jeudi 5                          Océanic 3 Sea Dogs 1
  • Vendredi 6                    Océanic 2 Sea Dogs 4
  • Lundi 9                         Sea Dogs 5 Océanic 2
  • Mardi 10                       Sea Dogs 0 Océanic 1
  • Jeudi 12                        Océanic 4 Sea Dogs 3 (P)

L’Océanic gagne la série 3-2

Facebook Twitter Reddit