Nouvelle de 17 h Le premier ministre très heureux du respect du couvre-feu

Le premier ministre très heureux du respect du couvre-feu

Il confirme qu’il y aura de plus en plus de constats d’infraction

Le premier ministre du Québec, François Legault, se montre satisfait de la discipline dont ont fait preuve les Québécois en général lors de cette première fin de semaine de couvre-feu obligatoire.



En point de presse à 15 h, monsieur Legault a précisé que le total de billets de contravention émis en rapport avec les nouvelles directives a été de 740 sur deux soirées et nuits, pour toute la province, incluant la Sûreté du Québec et les corps municipaux.

« Je suis touché de voir comment les Québécois ont suivi les directives et ont été solidaires. J’ai été impressionné. Ça a été bon de voir que les Québécois sont restés chez eux pour s’assurer qu’il y ait le moins de contacts possible et nous aider à casser cette deuxième vague de contagion et réduire ainsi les hospitalisations. Je remercie aussi les policiers. Ils ont fait un travail extraordinaire. On leur a dit la semaine dernière qu’on n’est plus dans l’approche par avertissements, mais dans l’approche de donner des contraventions. 740 contraventions, c’est beaucoup et ce n’est pas beaucoup en même temps. Le travail a été bien fait. Les consignes ont été appliquées », commente François Legault.


Situation grave

« Nous sommes dans une situation grave. Il y a deux groupes de personnes à protéger. Le premier groupe, ce sont ceux et celles qui travaillent dans le réseau de la santé. Nous sommes rendus à 1 400 patients COVID dans les hôpitaux. Au-delà de l’importance du nombre de lits occupés, c’est toujours le même personnel, les mêmes infirmières, qui s’occupent des patients COVID autant que des autres patients. Ça met une pression très forte sur nos hôpitaux. Il y a une grosse pression sur le réseau de la santé », a aussi déclaré monsieur Legault.

51 nouveaux décès

« Quand je dis qu’il y a deux groupes à protéger, l’autre groupe, ce sont les personnes âgées. On a 51 nouveaux décès aujourd’hui. Je lance le message de faire attention aux personnes de 65 ans et plus. Je vous donne deux chiffres qui veulent tout dire : 80% des patients COVID ont 65 ans et plus; 95 % des décès, ce sont des 65 ans et plus. Alors, on doit se mettre tous ensemble en équipe pour éviter les contacts avec les 65 ans et plus et on va régler une grande partie du problème », a rappelé le premier ministre, demandant à ce que les visites non essentielles soient reportées.

Vaccination

Le premier ministre Legault s’est fait rassurant quant aux progrès de la campagne de vaccination.

« La vaccination va bien. On a vacciné à peu près la moitié des personnes dans les CHSLD (centres d’hébergement et de soins de longue durée). Après ce seront les personnes âgées. Ça va venir plus tôt que tard. Nous avons administré 80% des vaccins qu’on a reçus en nombre de doses. On a une capacité de 250 000 par semaine. Au fur et à mesure qu’on va en recevoir, il n’y aura aucun problème pour utiliser toutes les doses. C’est la lumière au bout du tunnel. »

École

Enfin, François Legault a répondu au questionnement de certains parents sur la pertinence d’envoyer les enfants en classe alors qu’il y a un couvre-feu pour éviter les contacts.

 « Vous ne pouvez pas savoir combien ça m’a fait plaisir, ce matin, de voir des enfants du primaire retourner à l’école avec le sourire, pour retrouver leurs amis. J’entends et je lis certains messages qu’il y a des personnes qui croient que c’est risqué. Je ne vous ferai pas croire qu’il n’y a pas de risques, mais c’est un risque calculé. On ne peut pas garder les enfants à la maison. Il y a l’éducation, mais il y a aussi le côté social. J’assume ce choix. »


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×